Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles neurologiquesSaturnisme et homéopathie

Traiter le saturnisme avec l’homéopathie

Saturnisme et homéopathie

Le saturnisme désigne l’intoxication au plomb, un métal mou et malléable qui s'avère toxique pour les êtres vivants en cas d'accumulation. Ce métal pénètre dans l’organisme par la bouche et par les voies respiratoires. La circulation sanguine favorise la diffusion vers d’autres organes notamment, le cerveau, le foie, les reins et les os avec également des effets toxiques au niveau de la moelle épinière et du système nerveux. Chronique ou aigüe, cette intoxication peut avoir des conséquences particulièrement graves chez l’enfant et la femme enceinte.

Le saturnisme aigu se manifeste par des douleurs abdominales, des vomissements, des coliques, avec parfois, une constipation ou une diarrhée. Les symptômes neurologiques sont caractérisés par des sensations vertigineuses, des convulsions, des céphalées, des hallucinations ou un coma pouvant être mortel en 48 ou 72 heures. D’autres signes peuvent également apparaître : une atteinte hépatique, une hémolyse, une hypothermie, une hypotension, une tachycardie, une protéinurie.

Lorsque le saturnisme est chronique, il est dominé par de violentes douleurs abdominales, un goût métallique en bouche, une anorexie, une néphropathie. Les troubles de comportement sont, également, présents avec des troubles de l’humeur et du sommeil. Les atteintes neurologiques sont caractérisées par des troubles de la motricité fine, des neuropathies périphériques. Chez l’enfant, le saturnisme peut entraîner des retards intellectuels et physiques marqués par des troubles du langage ou des difficultés motrices. Chez la femme enceinte, l’intoxication au plomb peut avoir pour conséquence, des retards de croissance intra-utérine, un accouchement prématuré ou un risque d’avortement.

Les sources de contamination, proviennent de l’environnement avec l’inhalation des particules issues des poussières riches en plomb (poussières et débris de peinture contenant de plomb) ou de l’air pollué par le plomb (usines fabricant ou utilisant le plomb, les vapeurs de carburants au plomb). Ainsi, les pollutions industrielles peuvent favoriser l’apparition du saturnisme. L’absorption d’eau du robinet, contaminée par la présence de plomb au niveau de la tuyauterie, l’utilisation de récipients ou de produits de maquillage contenant du plomb, l’ingestion d’aliments contaminés, constituent également des sources d’exposition au plomb.

Le traitement du saturnisme

Plumbum metallicum est un remède homéopathie qui déploie une action spécifique au niveau du sang, de la moelle épinière de l’abdomen, du système nerveux, des reins et bien d’autres organes. C’est pourquoi, il est couramment utilisé en présence d’une intoxication saturnine aigüe ou chronique. La posologie recommandée est de deux granules en dilution 5 CH, trois fois par jour.

Lorsque les troubles neurologiques sont plus ou moins marqués, en cas de saturnisme, le remède approprié est Carboneum sulfuratum 9 CH. L’absorption de 5 granules un à trois fois par jour, en fonction de l’intensité des symptômes, est grandement bénéfique pour l’organisme.

Chez l’enfant, les intoxications au plomb, caractérisée par l’apparition d’une anémie, peuvent être traitées efficacement en ayant recours à Arsenicum album 5 CH, à raison de 2 granules trois fois par jour jusqu’à ce que l’état de santé de l’enfant s’améliore.

Quand consulter un médecin ?

Une consultation médicale s’avère nécessaire en présence des signes clinques du saturnisme. Ainsi, un rendez-vous médical doit être envisagé rapidement lorsqu’apparaissent des troubles de la vision, une perte de la mémoire, une pâleur liée à une anémie, une hypertension artérielle. Un coma, des cas d’encéphalopathie et une ingestion aigüe de plomb, constituent des urgences médicales.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.