Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles neurologiquesParalysie faciale et homéopathie

Traiter la paralysie faciale avec l’homéopathie

Paralysie faciale et homéopathie

La paralysie faciale, qui correspond à une atteinte du nerf facial, est une paralysie du visage. Elle est caractérisée par une perte totale ou partielle de la fonction musculaire du visage. Avec l’atteinte du nerf facial qui assure la motricité de la face, les muscles du visage ne peuvent plus bouger, notamment, ceux qui sont innervés par le nerf facial. La paralysie faciale peut être temporaire ou définitive. Elle est dite périphérique lorsque l’atteinte du nerf intervient dans la partie située hors du cerveau. Lorsque l’atteinte du nerf est localisée à l’intérieur du cerveau, il s’agit d’une paralysie faciale centrale.

La paralysie faciale périphérique est marquée par des déficits fonctionnels qui affectent le visage. Le patient ne parvient plus à relever les sourcils ou à plisser le front. Il y a également un affaissement des commissures de la bouche, un effacement des sillons entre le nez et la lèvre supérieure. Les déficits affectant l’œil se manifestent par l’impossibilité de cligner correctement l’œil ou de le fermer.
La paralysie faciale centrale est, généralement, associée à des troubles neurologiques, avec notamment, une atteinte des muscles du bras, une altération du champ visuel, de la sensibilité ou une paralysie de la moitié du corps. La motricité frontale est intacte, par contre, la moitié de la partie inférieure du visage est affectée (la joue, la face). Le patient peut fermer les paupières, mais il ne parvient pas à sourire

La paralysie faciale périphérique peut être la conséquence d’une affection telle que l’herpès, la syphilis, la maladie de Lyme, la zona optique, la mastoïdite, l’otite. Les causes peuvent être d’ordre traumatique (une fracture de la base du crâne ou une plaie pénétrante).

Les lésions vasculaires cérébrales, la sclérose en plaques, une tumeur du cerveau, les pathologies inflammatoires du système nerveux central et un accident vasculaire cérébral peuvent être à l’origine d’une paralysie faciale centrale.

Quand consulter un médecin ?

La consultation médicale est particulièrement efficace lorsqu’elle est initiée le plus tôt possible, elle permet de recherche la cause de la paralysie faciale et d’entreprendre, dès les premières heures de la maladie, un traitement adapté et d’éviter toute aggravation.

La paralysie faciale associée à de fortes douleurs au niveau des oreilles, requiert une consultation médicale rapide. La paralysie faciale centrale est une urgence médicale. Aussi, une diminution de sécrétion oculaire du côté affecté par la paralysie faciale est un motif d’urgence médicale.

Traitements homéopathiques de la paralysie faciale

La prise en charge médicale donne des résultats probants. Quelquefois, les spécialistes ont recours à l’homéopathie pour traiter la paralysie faciale chez certaines personnes. En présence d’une paralysie faciale chronique, Causticum 5 CH déploie des effets grandement bénéfiques en ayant recours à trois granules trois fois par jour jusqu’à ce que le patient guérisse.
Ce remède est bien indiqué quand la paralysie faciale s’installe progressivement à la suite d’un accident vasculaire cérébral et est marquée par une paralysie de la langue et des paupières.

Lorsque la paralysie faciale, qui apparaît brutalement, est caractérisée par des sensations de fourmillements ou d’engourdissements, Aconitum nappelus 15 CH est particulièrement agissant, à raison de 5 granules toutes les heures.

Lorsqu’il s’agit d’une paralysie faciale aigüe, Dulcamara 5 CH est bien utile, à raison de 3 granules deux fois par jour. Mezereum 9 CH peut être également administré, à raison de 5 granules deux fois par jour.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.