Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles neurologiquesTalalgie et homéopathie
Talalgie et homéopathie
Dimanche 29 mai 2016

Soigner la talalgie par homéopathie

La talalgie est un terme constitué du mot latin ‘’talus’’ qui désigne la partie postérieure du pied chez l’homme et du mot grec ‘’algos’’ qui signifie la douleur. La talalgie est la douleur au niveau du talon ; cette douleur peut être d’origine inflammatoire ou mécanique. Elle peut être aigüe ou chronique.

Cette sensation douloureuse peut être ressentie au-dessous, à l’arrière ou sur le pourtour de la partie postérieure du pied. Elle se manifeste, souvent, au cours d’une marche, d’une activité sportive ou lors de la station debout. Elle rend la marche difficile ou pousse le malade à marcher sur la pointe du pied, un peu comme s’il boitillait. Le port de la chaussure et d’autres gestes de la vie quotidienne, peuvent être associés à des sensations douloureuses.

Lorsque la douleur affecte le nerf plantaire latéral ou le fascia plantaire, l’expression ‘’talalgie plantaire’’ est couramment utilisée. On parle de ‘’talalgie postérieure’’ lorsque les douleurs sont localisées à l’arrière du talon.

La talalgie est un symptôme qui peut être consécutif à une atteinte de l’os du talon (calcanéum) ou à une inflammation d’une partie de l’os du talon (calcanéite). Cette sensation douloureuse peut être liée à une fascéite plantaire ou une atteinte du fascia plantaire, un tissu fibreux du pied. Une atteinte du talon d’Achille ou de l’aponévrose plantaire, peut également provoquer une talalgie. Des pathologies inflammatoires (la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante) et une artériopathie des membres inférieurs, sont susceptibles d’être des facteurs déclenchants.

La cause peut être mécanique, à la suite des microtraumatismes répétés, d’une fracture du calcanéum, d’une rupture aigüe de l’aponévrose plantaire. Le port de chaussures trop usées ou mal adaptées qui soutiennent mal le talon et la voûte plantaire, une station debout ou une marche prolongée sur des surfaces dures, la surcharge pondérale, peuvent également être à l’origine d’une talalgie.

Traitements homéopathiques de la talalgie

Il existe des traitements homéopathiques bien adaptés pour soulager la douleur au niveau du talon et pour permettre au patient de vaquer sereinement à ses occupations ou activités quotidiennes. Hekla Lava, la cendre du volcan du mont Hekla (au sud de l’Island), est l’un des médicaments homéopathiques efficaces contre la talalgie. Ce remède favorise une guérison rapide et les basses dilutions sont particulièrement actives. La dose recommandée est 3 granules de la dilution 5 CH, 3 fois par jour jusqu’à ce que la douleur disparaisse.

Kalium bichromicum peut être également prescrit, lorsque la douleur est localisée, puis survient et prend fin brusquement. La posologie de 5 granules, avec notamment la dilution 5 CH, 2 fois par jour.

Lorsque la talalgie est associée à des douleurs chroniques qui surviennent la nuit, Ammonium muriaticum est bien indiqué. Les douleurs aggravées par le froid ou la position assise et améliorées dans la position allongées, constituent des modalités liées à la prescription de ce remède. Il convient d’avoir recours à la dilution 5 CH, à raison de 5 granules deux fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Si les douleurs ne baissent pas en intensité, malgré le traitement homéopathique, et semblent persister et devenir chroniques ou récidiver après une période d’accalmie, une consultation médicale s’impose. Des mesures médicales ou orthopédiques doivent être envisagées, si la douleur est soudaine et violente, avec un talon rouge et enflé chez un patient ne parvient plus à poser son talon par terre.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.