Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles neurologiquesNévralgie et homéopathie
Névralgie et homéopathie
Lundi 15 août 2016

Traiter la névralgie avec l’homéopathie

Le mot "névralgie" qui dérive des termes grecs ‘’neuron’’ signifiant nerf et ‘’algos’’ désignant douleur, s'emploie pour qualifier toutes les douleurs ressenties sur le trajet d’un ou de plusieurs nerfs sensitifs, au niveau de leur racine ou dans la région anatomique qu’ils innervent. Il s’agit d’une douleur nerveuse particulièrement vive qui peut être brutale ou permanente. La névralgie est dite incomplète lorsque la sensation douloureuse longe tout le trajet du nerf depuis sa racine jusqu’à son extrémité. La douleur qui ne diffuse pas sur toute la totalité du nerf est dite ‘’incomplète’’. Lorsque la névralgie commence après la racine du nerf jusqu'à son extrémité, elle est qualifiée de ‘’suspendue’’ et ‘’complète’’. Elle est qualifiée de ‘’suspendue’’ et ‘’incomplète’’ quand elle débute en un point quelconque en aval de l’origine du nerf et s’estompe avant son extrémité.

La douleur peut affecter n’importe quel nerf, par exemple le nerf crural (cruralgie) ou le nerf sciatique (sciatalgie). On parle de névralgie faciale, lorsqu’elle affecte le nerf trijumeau ou de névralgie intercostale si un ou plusieurs nerfs intercostaux sont concernés.

Les signes cliniques de la névralgie, sont marqués par une douleur aigüe perçue comme un coup de couteau ou semblable à une brûlure ou à une sensation de décharge électrique. Les attaques douloureuses sont particulièrement intenses mais brèves, puis disparaissent au bout d’un moment. Le toucher ou la pression de la zone affectée, aggrave la douleur. Des sensations de fourmillements ou des engourdissements plus ou moins marqués et une augmentation de la sensibilité de peau le long du trajet du nerf, sont également perceptibles. Une faiblesse ou une paralysie complète des muscles innervés par le nerf endommagé, peut également survenir.

De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une névralgie. Les affections ou les atteintes nerveuses, notamment, les polynévrites, les névrites, les multinévrites, les polyradiculonévrites, provoquent des douleurs nerveuses. Les causes de la névralgie comprennent d’autres pathologies, en l’occurrence, les infections virales (zona), bactériennes (diphtérie), la sclérose en plaques, le diabète, l’insuffisance rénale chronique. D’autres facteurs comprennent les tumeurs qui détruisent les nerfs, un traumatisme, la pression sur les nerfs par les os à proximité.

Traitements homéopathiques de la névralgie

Préconisés dans le cadre du traitement de la douleur, Verbascum thapsus et Cedron sont deux remèdes homéopathiques qui ont pour indication clinique, la névralgie. Le premier est bien indiqué en présence des névralgies de la face et des oreilles qui apparaissent ou s’aggravent à des heures fixes, à raison de 5 granules en dilution 5 CH, 3 fois par jour. Le second, Cedron est bien utile lorsqu’il s’agit d’une névralgie orbitaire, faciale et nasale caractérisée par une régularité d’horloge. La dilution 7 CH peut être utilisée, à raison de 5 granules, 3 fois par jour.

Lorsque le nerf trijumeau est affecté, il convient d’avoir recours à Spigelia anthelmia 7 CH, à raison de 5 granules toutes les heures.

Kalmia latifolia 15 CH est administré en présence des névralgies aigües, à raison de 5 granules 4 fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Il est conseillé de consulter un médecin si les médicaments, ne parviennent pas à soulager la douleur. Si les douleurs persistent et sont sévères, il est important de prendre un rendez-vous avec un spécialiste de la douleur. Avec l’apparition d’une paralysie, des séances de kinésithérapies peuvent être nécessaires pour tonifier le muscle et réduire le risque d’amyotrophie. En cas de déficit moteur, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire, surtout si les traitements initiés ont été peu efficaces.


Messages

  • 4 décembre 2017, 19:04, par gomes

    Bonjour
    actuellement j’ai des vibrations au niveau de l’anus
    Ça ne fait pas mal mais c’est très frustrant
    Je n’en peux plus je ne peux plus dormir
    je me demande si ce n’est pas un nerf
    je suis allée consulter le Medecin mais sans succès
    Pouvez vous m aider
    Merci
    Laurence

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.