Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Acromion : nature et anatomie

Acromion

En anatomie, le terme acromion désigne une extrémité osseuse située au niveau de l’omoplate. C’est un petit bout d’os sur lequel plusieurs muscles viennent se fixer pour rendre l’épaule stable.

Dérivé des mots grecs ‘’akron’’ (extrême) et ‘’omos’’ (épaule), le terme acromion signifie littéralement l’extrémité de l’épaule. caractérisé par des formes spécifiques, l’acromion est associé à des troubles ou à des douleurs qui peuvent provoquer une faiblesse de l’épaule ou une mobilité réduite de celle-ci.

Nature

L’épaule est une articulation reliant le bras au torse. Elle est constituée de trois os : la clavicule, l’humérus et l’omoplate. Ce dernier, en l’occurrence, l’omoplate est constituée de plusieurs reliefs osseux au nombre desquels figure l’acromion.
Ce dernier est une excroissance osseuse en forme de voûte. Il constitue la partie la plus externe de l’omoplate.

L’acromion fait donc partie de l’os de l’omoplate et forme la pointe de l’épaule. Ce prolongement de l’omoplate est situé à l’arrière et au-dessus de l‘articulation de l’épaule et forme un saillie osseuse de l’omoplate. Il est possible de sentir la présence de l’acromion en plaçant la main au dessus de l’épaule.

L’acromion est un rebord osseux sur lequel s’insèrent des muscles de l’épaule, notamment le deltoïde et le trapèze. Il sert de point d’ancrage pour ces muscles de l’épaule.

Anatomie

De forme triangulaire, l’acromion surplombe la cavité glénoïde qui s’articule avec la tête de l’humérus. Il est caractérisé par une face supérieure (convexe et rugueuse) et une face inférieure (lisse et concave). Il est doté de deux bords :

  • le bord latéral est épais, irrégulier, rugueux et sinueux ;
  • le bord médial est court et concave. Il s’articule avec la clavicule et constitue le lieu de fixation d’une partie du trapèze.

La partie antérieure de l’acromion s’articule avec l’extrémité latérale de la clavicule pour former l’articulation acromio-claviculaire. Cette articulation qui met en relation l’acromion et la clavicule permet de lever le bras au-dessus de la tête. Elle peut être le siège d’un déboîtement ou une luxation acromio-claviculaire. Les ligaments acromio-claviculaires stabilisent cette articulation.

Les formes anatomiques de l’acromion sont diverses et ne sont pas les mêmes chez tous les êtres humains. L’acromion peut avoir une forme plate. Aussi, il peut être de forme courbée ou crochue.

Pathologies associées à l’acromion

Quand survient un anormal frottement entre la partie supérieure de l’humérus et l’acromion, l’épaule devient douloureuse. Ce trouble douloureux de l’épaule constitue le syndrome du conflit sous-acromial. Elle est caractérisée par le déclenchement de la douleur siégeant au niveau du moignon de l’épaule.

Cette pathologie, particulièrement fréquente chez les sujets âgés de 40 ans et plus, entraîne la formation d’ostéophytes (becs osseux) au niveau de l’acromion qui est alors susceptible de devenir agressif pour les tendons de la coiffe du rotateur (un groupe de muscles et de tendons). Ces becs osseux, consécutifs à des frottements répétés, peuvent provoquer une accentuation de la douleur et de l’usure des tendons de la coiffe des rotateurs.

La survenue du conflit sous-acromial limite, de façon progressive, certains mouvements et peut rendre difficiles voire impossibles certains gestes de la vie quotidienne.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.