Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Entorse ou luxation acromio-claviculaire

Luxation acromio-claviculaire

La luxation acromio-claviculaire survient généralement à la suite d’un traumatisme, notamment une chute. Ce qui peut provoquer une rupture des ligaments stabilisant l’articulation entraînant des douleurs et une diminution de la mobilité de l’épaule.

L’articulation acromio-claviculaire est composée par la clavicule et l’acromion, qui est une extrémité osseuse de l’omoplate qui prolonge celui-ci en dehors de l’épine scapulaire. Cette articulation est stabilisée par un ensemble de ligaments et une capsule articulaire.

Symptômes et diagnostic

On observe une saillie de la partie externe de la clavicule sous la peau. La zone est douloureuse et la mobilité de l’épaule est réduite.

En plus de l’examen clinique, des clichés radiographiques seront réalisés. Elles permettent de déterminer la gravité de l’entorse.

Les luxations acromio-claviculaires peuvent être classées en quatre stades en fonction de la gravité des lésions. Pour le premier stade l’articulation est toujours stable on observe des lésions au niveau des ligaments de l’articulation. Le stade 2 montre un déplacement vers l’arrière de la clavicule avec une rupture de la structure ligamentaire. Au stade 3, l’articulation devient instable et les ligaments coraco-claviculaires sont atteints. On observe une saillie importante de la clavicule sous la peau. Lorsqu’à cela s’ajoute une lésion de la chape delto-trapézienne on parle de luxation acromio-claviculaire de stade 4.

Traitement d’une luxation acromio-claviculaire

Pour les luxations au stade1 ou 2, le traitement consiste à immobiliser l’épaule après réduction pendant une durée d’environ six semaines. Des antalgiques seront prescrits pour soulager les douleurs.

Pour le stade trois et quatre, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire pour remettre l’articulation en place et permettre une meilleure réparation des ligaments. Cette opération consiste à brocher l’articulation pour la stabiliser puis suturer ou remplacer les ligaments endommagés par ligamentoplastie. Pour la faire, on peut utiliser le ligament acromio-coracoïdien ou un ligament artificiel.

L’immobilisation, ainsi que l’opération doivent être suivies de séances de rééducation qui permettront à l’épaule de retrouver sa mobilité rapidement.

Le traitement donne dans la majorité des cas de bons résultats, les complications sont rares. Il peut apparaître une raideur articulaire surtout quand la rééducation est mal faite. Les douleurs peuvent persister. Une arthrose peut aussi se développer à la suite d’une luxation acromio-claviculaire. Des lésions nerveuses, une algodystrophie ou une fracture de la clavicule peuvent se produire ce qui nécessitera une nouvelle intervention.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Messages

  • , par Alyson

    Bonjour ! j’ai une douleur au muscle en dessus de l’épaule et dans l’épaule au moindre mouvement et quand je ne le bouge pas. Comment est-ce possible et est-ce grave ? Merci !

    • , par Eymard

      Bonjour Alyson, une sollicitation brusque et intense de l’épaule peut provoquer une douleur musculaire. En général, ce n’est pas grave et des remèdes comme Novalgin peuvent vous soulager. Toutefois, il importe de consulter un médecin qui saura vous prescrire le remède le plus approprié. Merci

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.