Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéAnatomieMembresMusclesAnatomie du deltoïde

Deltoïde : anatomie, fonctions et pathologies liées

Anatomie du deltoïde

Le deltoïde est l’un des principaux muscles abducteurs de l’épaule. Il est de forme triangulaire et se trouve au niveau de la partie supérieure et latérale de cette articulation. Ces fonctions sont essentiellement motrices. Le muscle deltoïde participe aux principaux mouvements de l’épaule. Il permet notamment d'écarter les bras du reste du corps, favorise l'extension et le fléchissement des membres supérieurs et intervient dans leurs mouvements de rotation.

Les fibres du deltoïde naissent au niveau de l’épine de l’omoplate, du tiers extérieur de la clavicule et de l’acromion avant de se rejoindre sur la face externe de l’humérus. Lucarne sur ce muscle très sollicité !

Présentation et fonctions du deltoïde

Le muscle deltoïde se compose de trois faisceaux : le faisceau antérieur se trouvant au niveau du tiers extérieur de la clavicule, le faisceau acromial ou moyen qui lui se situe sur la partie externe de l’acromion (apophyse osseuse de l’omoplate) et le faisceau postérieur qui prend naissance au niveau de l’épine de la scapula. Il est relié à l’humérus par un tendon en V.

Il est innervé par le nerf axillaire ou nerf circonflexe. C’est un nerf sensitivo-moteur qui innerve la majeure partie du moignon de l’épaule. Il se forme au niveau du creux axillaire qui se trouve derrière le petit pectoral. Le deltoïde est vascularisé par l’artère circonflexe postérieure.

Le deltoïde intervient dans les mouvements d’extension et de fléchissement. Associé aux muscles de la coiffe des rotateurs, il participe aux mouvements de rotation de l’épaule. C’est grâce à lui qu’il est possible d’écarter le bras du reste du corps.

Pathologies du deltoïde

Certaines affections de l’épaule comme la rupture de la coiffe des rotateurs ou les tendinites peuvent entraîner une instabilité de l’articulation qui provoquera une amyotrophie du muscle deltoïde. Cette diminution du volume musculaire entraîne une diminution de la force et une limitation de la mobilité de l’articulation.

La bourse séreuse se trouvant au-dessous du deltoïde peut être atteinte de bursite : on parle alors de bursite subdeltoïdienne.

Le nerf axillaire peut aussi être lésé. Cette lésion survient à la suite d’un traumatisme ayant provoqué une luxation simple ou associée à une fracture d’un os de l’épaule. Elle entraîne une paralysie du deltoïde qui se traduira par une perte de force lors des mouvements d’abduction (élévation latérale du bras). Son traitement est essentiellement chirurgical. Lors de l’intervention, il sera pratiqué soit une neurolyse ou la pose d’une grève si on observe une interruption dans le trajet anatomique du nerf.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.