Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Omarthrose
Jeudi 13 août 2015

L’arthrose de l’épaule

L’arthrose de l’épaule ou omarthrose est l’usure anormale du cartilage des os formant cette articulation. Cette affection provoque des douleurs et limite les mouvements de l’épaule. Plusieurs traitements permettent de ralentir son évolution.

L’omarthrose est l’une des formes d’arthrose la moins fréquente. Elle apparaît généralement à partir de 60 ans et se traduit par l’usure accélérée du cartilage de la tête de l’humérus et de la glène. Elle peut survenir sans qu’on puisse identifier la cause (arthrose primitive) ou à la suite d’une affection (arthrose secondaire).

Causes de l’arthrose de l’épaule

L’omarthrose peut survenir à la suite de traumatismes répétés, le fait de soulever des charges lourdes est aussi mis en cause. Les personnes ayant des antécédents d’entorse ou de tendinite de l’épaule sont plus exposées à l’apparition de cette pathologie. Mais souvent, elle apparaît sans qu’on puisse trouver la cause exacte.

Symptômes et diagnostic

L’épaule devient douloureuse. Ces douleurs surviennent surtout quand l’articulation est sollicitée. Elles deviennent intenses durant le sommeil. La mobilité de l’articulation diminue. Des craquements et des blocages se produisent lors des mouvements de rotation de l’épaule.

En plus de l’examen clinique, des examens d’imagerie médicale seront réalisés. Une radiographie pour détecter une diminution de l’interligne articulaire et une IRM ou un scanner de l’épaule pour faire le point sur l’état de dégradation du cartilage, des tendons et aussi de la structure osseuse.

Traitement de l’arthrose de l’épaule

Pour soulager les douleurs, des antalgiques et des anti-inflammatoires seront prescrits. Si ceux-ci se révèlent inefficaces, des injections de corticoïde dans l’articulation peuvent aider. On peut aussi réaliser des injections de produits de visco-supplémentation. À cela doivent s’ajouter des séances de rééducation.

Lorsque l’arthrose de l’épaule est à un stade avancé, une intervention chirurgicale est nécessaire. Lors de cette intervention, le médecin peut réaliser un débridement arthroscopique. Cela consiste à retirer les corps étrangers présents dans l’articulation et traiter les éventuelles lésions.il peut être nécessaire de pratiquer l’ablation de la membrane inflammatoire articulaire.

La pose d’une prothèse d’épaule peut être envisagée. Il en existe deux types : la prothèse anatomique qui est indiquée lorsque le tendon du muscle sus-épineux est fonctionnel et la prothèse dite inversée qui est nécessaire lorsque l’arthrose est liée à une rupture importante de la coiffe.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.