Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéAnatomieMembresMusclesMuscles de l’épaule

Les muscles de l’épaule

Muscles de l'épaule

L’épaule est une articulation complexe reliant le membre supérieur au thorax. Ses mouvements ainsi que ceux du bras font intervenir une douzaine de muscles qui assurent également la stabilisation.

L’épaule est l’articulation la plus mobile du corps. Cela est possible du fait de la structure et de l’enchevêtrement particulier des muscles et des os qui la composent. Le présent article s’intéresse aux premiers cités. Les principaux muscles de l’épaule sont au nombre de douze.

Les muscles de la coiffe des rotateurs

La coiffe des rotateurs compte 5 muscles dont un muscle accessoire, le grand rond qui s’insère au niveau de la partie latérale de la face postérieure de l’omoplate et intervient dans les mouvements de rotation interne et d’élévation du bras. Cette coiffe comporte 4 muscles principaux qui prennent leur origine au niveau de l’omoplate et se prolongent par un tendon lié à la tête de l’humérus. Ils participent essentiellement aux mouvements de rotation du bras. Il s‘agit notamment :

Du muscle sus-épineux

Ce muscle recouvert par le deltoïde, assure l’abduction du bras : il permet de soulever le membre supérieur vers l’extérieur.

Du muscle sous-épineux

Situé à l’arrière de l’omoplate, le muscle sous-épineux participe à la rotation et à l’élévation du bras.

Du petit rond

Parallèle au sous-épineux, le muscle petit rond qui se termine à la face inférieur du trochiter, est un abducteur car il rapproche le membre supérieur du corps. A l’instar des autres muscles de la coiffe des rotateurs, il tire et assure la stabilisation de l’humérus dans la fosse glénoïde de l’épaule.

Du sous-scapulaire

Tapissant la paroi externe de l’omoplate, le muscle sous-scapulaire favorise la rotation externe du bras et le tire vers l’intérieur.

Les autres muscles de l’épaule

Parmi les autres muscles de l’épaule, on en trouve qui ont une grande taille à l’instar du grand dorsal.

Le muscle angulaire

C’est le muscle élévateur de l’omoplate. Il relie cet os à la partie apicale postérieure de la colonne vertébrale. Il est vascularisé par un segment de l’artère dorsale de la scapula (épaule).

Le muscle trapèze

Il se trouve au niveau de la loge postérieure de l’épaule, du tronc et de la nuque. Il participe aux mouvements d’abduction de l’épaule et aussi à certains mouvements du cou.

Le rhomboïde

C’est un muscle plat de la forme d’un losange situé entre la scapula et le rachis. C’est l’un des muscles élévateurs et abducteurs de l’omoplate. Il est innervé par le nerf scapulaire dorsal.

Le grand pectoral

Le grand pectoral est un muscle moteur de l’épaule ; il s’étend du thorax à l’humérus et intervient dans la rotation interne du bras. Il est vascularisé par l’artère thoraco-acromiale et l’artère thoracique latérale.

Le deltoïde

Il participe à la plupart des mouvements de l’épaule (abduction, rotation interne et externe). Il se trouve au niveau de la partie latérale et supérieure de l’articulation. Il a une forme triangulaire et est innervé par le nerf axillaire.

Le grand dorsal

De sa dénomination latine musculus latissimus dorsi, le grand dorsal est le plus grand et le plus large des muscles du corps. Innervé par le nerf thoraco-dorsal et vascularisé par l’artère dorso-spinale, il participe aux mouvements de rotation interne du bras.

Le grand dentelé

Ce muscle a pour rôle de stabiliser l’omoplate lorsque le bras supporte une charge. Il part de la face antérieure des 10 premières cotes puis contourne le thorax pour se terminer au niveau de l’omoplate.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.