Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersOs et articulationsPoignet et mainArthrose de l’articulation interphalangienne
Arthrose de l'articulation interphalangienne
Samedi 19 septembre 2015

L’arthrose de l’articulation interphalangienne

L’arthrose des articulations interphalangienne est la dégénérescence du cartilage des articulations des doigts. Elle provoque des douleurs ainsi que des douleurs. Le choix du traitement est fait en fonction de l’état des os et du cartilage restant.

L’arthrose peut toucher plusieurs doigts de la main en même temps. Il arrive parfois que les deux mains soient atteintes au même moment. L’arthrose peut survenir au niveau de l’articulation interphalangienne proximale qui se trouve entre la première et la deuxième phalange ou au niveau de l’articulation interphalangienne distale située entre la deuxième et la troisième phalange.

L’arthrose des articulations des doigts peut survenir à la suite d’un traumatisme. Certaines activités professionnelles peuvent accélérer l’usure du cartilage. Des infections ou des maladies inflammatoires peuvent aussi provoquer l’apparition de l’arthrose.

Symptômes et diagnostic

On observe un gonflement de l’articulation accompagné de douleurs. Des nodules apparaissent sur le dos du doigt ces nodules sont appelé nodules de Bouchard (articulation proximale) ou nodules d’Heberden (articulation distale). Une raideur articulaire apparaît avec une diminution de la mobilité des doigts.

La radiographie de la main permet de poser le diagnostic et choisir le traitement approprié. En effet cet examen sert à évaluer la gravité de la maladie ainsi que l’état des os et du cartilage.

Traitements

En premier lieu un traitement médicamenteux sera prescrit. Si celui-ci se révèle inefficace, l’option chirurgicale sera étudiée.

Traitement médicamenteux

Un traitement associant des anti-inflammatoires et des antalgiques permettra de calmer les douleurs. Le port d’une attelle peut être proposé.

Traitement chirurgical

Ces interventions sont réalisées en ambulatoire et sous anesthésie locale ou locorégionale. Il est possible d’avoir recours à une prothèse articulaire. Ce type de prothèse est fragile, mais à une durée de vie assez longue. Elle réduit de façon considérable les douleurs et redonne une bonne mobilité au doigt. La prothèse est en silicone et est indiquée chez les patients présentant une raideur articulaire importante avec de vives douleurs.

Il est aussi possible de pratiquer une dénervation. Ici les nerfs de l’articulation interphalangienne sont coupés. Même si cette technique permet de conserver la mobilité des doigts, ses effets sont temporaires

Une arthrodèse interphalangienne peut être réalisée. Cette intervention consiste à fusionner définitivement les os de l’articulation. Elle donne de bons résultats sur les douleurs, mais entraîne une mobilité limitée du doigt.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.