Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersOs et articulationsPoignet et mainMaladie de Kienbock
Maladie de Kienbock
Vendredi 18 septembre 2015

La maladie de Kienbock, nécrose aseptique du semi-lunaire

La maladie de Kienbock est la nécrose aseptique du semi-lunaire. Cette dégradation osseuse est due à l’interruption de l’apport sanguin au niveau de l’os. Cette pathologie du poignet fut décrite par Kienbock en 1910.

Le semi-lunaire est l’un des huit os du carpe et appartient à a première rangée de cette structure. Comme la majorité des osselets du poignet, il est vascularisé par de minuscules artères qui sont très fragiles. Lorsque l’apport sanguin est insuffisant, on assiste à une mort osseuse.

Causes de la maladie de Kienbock

Une pression exercée sur le semi-lunaire peut entraîner une lésion des artères. C’est le cas lorsqu’il existe une différence de longueur entre le cubitus et le radius (syndrome du cubitus long) ou quand la pente radiale est trop importante. Les microtraumatismes répétés au niveau du poignet peuvent perturber la vascularisation du semi-lunaire.

Symptômes

Le poignet devient douloureux avec l’apparition d’une raideur articulaire. La force de serrage diminue considérablement.

Évolution

Les clichés radiologiques permettent de distinguer quatre stades dans l’évolution de la maladie de Kienbock.

Stade I

L’os apparaît normal sur les clichés. Les signes du début de la nécrose osseuse ne sont visibles qu’à partir d’une IRM ou une scintigraphie osseuse.
Stade II

Des déformations du semi-lunaire sont visibles au niveau de sa partie supérieure.

Stade III

À ce stade, on assiste à la fragmentation du semi-lunaire.

Stade IV

L’os commence à s’affaisser et des signes d’arthrose sont présents.

Traitement de la maladie de Kienbock

En fonction du stade d’avancement de la maladie, le choix sera fait entre un traitement conservateur et une intervention chirurgicale.

Le choix du traitement dépend du stade d’avancement de la maladie.

Traitement conservateur

Il est indiqué lorsque la nécrose est diagnostiquée tôt. Une immobilisation du poignet suffit à rétablir la vascularisation au niveau du semi-lunaire.

Traitement chirurgical

L’intervention consiste à réduire les contraintes au niveau de l’os du carpe. Pour cela une diminution de la longueur de cubitus peut être réalisée ou une modification de l’inclinaison radiale. Une grève vascularisée peut être implantée dans l’os pour améliorer l’apport sanguin.

Dans certains cas, du fait de sa dégradation avancée le retrait du semi-lunaire est nécessaire. L’os sera remplacé par une prothèse en silicone ou une résection de la première rangée des os du carpe sera réalisée.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.