Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDossiersOs et articulationsPoignet et mainFracture de l’apophyse unciforme
Fracture de l'apophyse unciforme
Samedi 19 septembre 2015, par Julien

Poignet : Fracture de l’apophyse unciforme

La fracture de l’apophyse unciforme de l'os crochu (os hamatum) du poignet est due aux chocs successifs subis par cette articulation pendant la pratique de certains sports. Cette cassure doit être diagnostiquée rapidement pour une meilleure efficacité de la prise en charge médicale. Lorsque la fracture est déplacée, une intervention chirurgicale s'impose ; sinon un traitement orthopédique peut suffire à corriger le mal.

L’apophyse unciforme est l’extrémité de l’os crochu et se trouve au niveau de la face antérieure de cet os. Cet os fait partie des huit os du poignet et a la forme d’un prisme triangulaire. La fracture de l’apophyse est douloureuse et peut entraîner une irritation du nerf cubital. Cette pathologie est courante en traumatologie sportive.

Causes

Une fracture de l’apophyse de l’os crochu survient rarement à la suite d’une chute sur la main. Elle est généralement provoquée par un choc violent ou des microtraumatismes répétés au niveau de la base de l’apophyse. On l’observe le plus souvent dans certains sports comme le tennis ou le golf où les impacts entre la raquette ou le club avec le bord interne du poignet sont fréquents.

Symptômes

Une douleur importante et une inflammation apparaissent au niveau du bord ulnaire du poignet. Au fil du temps, la douleur devient plus vive et l’inflammation prend du volume ce qui entraîne une gêne importante et l’impossibilité de pratiquer toute activité sportive. Dans certains cas, la douleur peut irradier au niveau des deux derniers doigts de la main. Un hématome est souvent visible.

Diagnostic

Pour poser le diagnostic d’une fracture de l’extrémité de l’os crochu, il sera réalisé en plus de l’examen clinique la prise de plusieurs clichés radiologiques.

Examen clinique

L’examen consiste à rechercher une douleur par la palpation de la face antérieure de la main et lors d’un mouvement de flexion palmaire associé à une inclinaison ulnaire.

Examen radiologique

Des clichés standards seront effectués, mais aussi des clichés obliques en semi-pronation ou semi-supination.

Traitement

Lorsque la fracture est diagnostiquée précocement et qu’elle n’est pas déplacée, un traitement orthoptique est le plus approprié. Il consiste à immobiliser le poignet dans un plâtre en résine pendant six à huit semaines.

L’option chirurgicale est indiquée lorsque le diagnostic est fait tardivement ou quand la fracture est déplacée et qu’il existe des risques de lésions tendineuses ou nerveuses. Lors de cette intervention, l’extrémité distale de l’os sera retirée.

Auteur: Julien

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.