Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDossiersOs et articulationsPoignet et mainSyndrome du cubitus long

Comprendre et soigner le syndrome du cubitus long

Syndrome du cubitus long

Le syndrome du cubitus long est une affection du poignet caractérisé par un cubitus trop long par rapport au radius. Ce qui fait naître un conflit entre les os du poignet et le cubitus. Ce syndrome peut être d’origine congénitale ou acquise.

Le syndrome du cubitus long ou de l’ulna long entraîne un excès de pression au niveau de l’articulation. Ce qui augmente les frottements lors des mouvements. À long terme, on assistera à une déchirure ligamentaire et une usure accélérée du cartilage (arthrose).

Causes du syndrome de l’ulna long

Ce syndrome survient généralement à la suite d’une fracture du radius. Après consolidation, on peut observer un tassement osseux au niveau de l’extrémité radiale d’où une diminution de la longueur de l’os. En résulte une inégalité entre les deux os de l’avant-bras qui va engendrer un excès de pression au niveau des cartilages articulaires. Dans de rares cas, cette différence de longueur est d’origine congénitale.

Symptômes et le diagnostic

Les douleurs sont présentes du côté interne du poignet. Au stade précoce de la pathologie, elles se manifestent lors des mouvements avant de devenir plus intenses et permanentes. Ce syndrome provoque une diminution de la force musculaire.

Des clichés radiographiques de face et de profil du poignet sont suffisants pour poser le diagnostic du syndrome du cubitus long

Traitement

Le traitement de cette pathologie est chirurgical. Des anti-inflammatoires par voie orale ou des infiltrations de corticoïdes par voie locale aident à soulager les crises douloureuses. L’intervention peut consister à raccourcir le cubitus ou à réaliser une résection arthroscopique de la tête ulnaire.

Le raccourcissement du cubitus

Lors de cette intervention, une ostéotomie du cubitus sera réalisée. Lorsque la taille voulue est atteinte, les extrémités sont fixées à l’aide d’une plaque vissée. L’articulation est immobilisée dans une attelle ou un plâtre pendant six semaines. Généralement la consolidation complète de l’os survient au bout de huit semaines.

La résection arthroscopique de la tête ulnaire

Cette technique récente permet une récupération rapide. Elle est très bénéfique pour le patient qui peut utiliser son poignet quelque temps après l’intervention. Elle se fait en ambulatoire et sous anesthésie locorégionale. La résection de la tête du cubitus est faite sous arthroscopie à l’aide d’une petite fraise. Il n’y a pas de points de suture et le patient peut rentrer immédiatement chez lui.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Messages

  • , par Fernandes

    Bonjour j ai subi une osteotomie du raccourcissement du cubitus le 23 juin et depuis mon os n est toujours pas consolider et l on voit sur les radios encore un grand trou. Est ce normal ? le chirurgien dis il faut attendre mais combien de temps encore.

    • , par Eymard

      Bonjour Fernandes,
      Soyez rassuré, dans plusieurs cas, la consolidation est longue et peut atteindre 20 semaines, voire plus. Faîtes confiance à votre médecin traitant en suivant méticuleusement ses conseils.
      Merci

  • , par odile

    Bonsoir,
    J’ai subi une ostéotomie de l’Ulna (bras gauche) le 8 avril 2015. Mon chirurgien m’avait dit que je pouvais garder la broche toute ma vie si je voulais, et que le seul risque était une petite déminéralisation de l’os. Depuis environ 4 mois je ressens une légère douleur après avoir porté des choses plus ou moins lourdes (ex ma petite fille de trois mois d’à peine 5kg !).. qui dure un ou deux jours... Faut-il que j’envisage de faire enlever cette broche...
    Cordialement

  • , par labbe

    Bonjour
    Suite à une fracture poteau colle decembre 2016, j’ai eu une intervention avec posé de broches immobilisation. A la suite je ne pouvais ni plier mon poignet ni tourner pronosupination. Un chirurgien m’a dit que j’avais un raccourcissement du radius et donc un ulna long qui empêche ce mouvement. Puis on m’a trouvé une algodystrophie à la scintigraphie. Finalement on m’a opéré de nouveau en janvier 2018 raccourcissement de l’élan 6mm plaque vis...cela fait 3 mois. Je ne tourne toujours pas le poignet, je ne peux pas le plier. A la radio il y a toujours un écart entre les deux bouts de l’élan. Donc pas de consolidation...un chirurgien me dit que mon articulation ARUD semble détruite. ..qu’est ce qu’ on peut me faire maintenant .? De plus des douleurs sont revenues depuis un mois je pense que j’ai de nouveau de l’algodystrophie....mais je n’ai pas pas comme la dernière fois la main gonflée , du coup personne y croit mais moi j’j’ai mal....Merci de donner votre avis

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.