Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDossiersOs et articulationsPoignet et mainPseudarthrose du scaphoïde

Pseudarthrose du scaphoïde : causes, symptömes, traitements

Pseudarthrose du scaphoïde

La pseudarthrose du scaphoïde est une complication d’une fracture de cet os du poignet. La consolidation de cet os est assez lente et délicate, lorsqu’elle n’intervient pas après six mois on parle de pseudarthrose.

Le scaphoïde est l’un des huit os du poignet. C’est un os vascularisé par une petite artère très fragile. Sa consolidation à la suite d’une fracture est assez difficile. La consolidation doit se produire dans un délai maximum de six mois. Passé ce délai, elle ne sera plus possible naturellement et nécessitera une intervention chirurgicale.

Causes et symptômes

La pseudarthrose du scaphoïde est la conséquence d’un diagnostic tardif d’une fracture de cet os du carpe. Même si le traitement est administré, la faible vascularisation de l’os rend sa consolidation lente, voire impossible.

Cette affection peut passer inaperçue pendant plusieurs mois. Des douleurs vont apparaître généralement à la suite d’un nouveau traumatisme du poignet. Ces douleurs vont au fil du temps devenir plus intenses et invalidantes.

Traitement de la pseudarthrose du scaphoïde

Le choix du traitement est fait en fonction de l’état du scaphoïde.

Traitement conservateur : pose d’une greffe

Dans ce type de traitement, le scaphoïde est conservé et un fragment osseux généralement prélevé au niveau du radius ou du bassin sera greffé. Cela a pour objectif d’aider l’os du poignet à se consolider. Différentes techniques sont utilisées à cet effet.

  • La technique de Matti-Russe

Lors de l’intervention, la greffe est placée dans le scaphoïde sans être fixée.

  • La technique de Fisk

Cette technique consiste à corriger les éventuelles déformations subies par les os du carpe, puis insérer le fragment osseux avant de stabiliser le tout à l’aide de broches et de vis.

  • Opération de Zaidenberg ou opération de Mathoulin

Le mauvais état du scaphoïde nécessite l’apport d’une greffe vascularisée. Elle permet une consolidation plus rapide de l’os.

Techniques non conservatrices

Ces méthodes sont envisagées lorsque le scaphoïde ne peut pas être récupéré et que des signes d’arthrose sont présents.

Il est possible de pratiquer une résection des os de la première rangée du poignet. Les os de cette rangée seront retirés et la deuxième rangée viendra s’articuler au niveau de l’extrémité distale du radius. Dans certains cas, la fusion d’une partie ou de la totalité des os du carpe est effectuée (arthrodèse partielle ou totale). La pose d’une prothèse totale de poignet peut aussi être réalisée.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.