Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles gastro-entérologiquesAcétonémie et homéopathie
Acétonémie et homéopathie
Lundi 20 juin 2016

Soigner l’acétonémie par homéopathie

Émanant de la transformation des graisses dans l’organisme, l’acétone est une substance acide qui est présente normalement dans le sang et dans les urines, en très petites quantités. La concentration anormalement haute ou l’accumulation d’acétone et d’autres substances cétoniques (l'acide bétaoxydobutyrique et l'acide diacétique) dans le sang, est appelée l’acétonémie. Elle survient lorsque l’organisme ne parvient plus à éliminer totalement ces substances. Egalement appelée crise d’acétone, cette pathologie est généralement bénigne, mais, dans bien des cas, elle peut prendre une forme grave ou révéler une maladie sous-jacente. Elle affecte l’enfant et l’adulte.

L’acétonémie est caractérisée par des vomissements, des nausées, des maux de tête, des douleurs abdominales. Elle se manifeste par une odeur très caractéristique de l’haleine qui sent fortement l’acétone. L’urine sent également l’acétone. Cette odeur acétonique est semblable à celle de la pomme aigre. On pourra aussi, noter chez le patient, une anxiété, une agitation ou une somnolence. Une légère fièvre (autour de 38°C), une fatigue et des troubles de la conscience peuvent se manifester.

L’acétonémie peut survenir à la suite d’un repas manqué, d’une sous-alimentation ou d’une période de jeûne prolongé. De ce fait, elle peut révéler une anorexie chez la jeune fille. Elle peut être le résultat d’un manque de sucre dans l’organisme, qui peut être la conséquence des vomissements répétés. L’accumulation d’acétone dans le sang, peut être provoquée par une pathologie, notamment le diabète, elle peut être le signe d’une hyperglycémie. D’autres pathologies peuvent être à l’origine d’une acétonémie, à savoir, l’angine, la rhinopharyngite, la gastro-entérite, l’otite.

Traitements homéopathiques de l’acétonémie

Plusieurs remèdes homéopathiques peuvent se révéler utiles dans le cadre du traitement de l’acétonémie. Ainsi, lorsque la diarrhée, les vomissements et l’odeur acétone, sont prédominants chez un patient épuisé, le médicament indiqué est Senna, un remède conçu à partir des folioles sèches d’un petit végétal d’Afrique Centrale (Séné). Les prises de la dilution 5 CH doivent être rapprochées à raison de 5 granules toutes les heures.

Senna 5 CH est fréquemment essentiel chez l’enfant en cas de crise acétonémique, à raison de 2 granules toutes les heures et à espacer selon l’état d’amélioration.

Aussi, en présence des diarrhées et des crampes abdominales chez l’enfant agité et anxieux, Cuprum arsenicosum 5 CH est également administré, à raison de 2 granules toutes les heures avec un espacement des prises avec l’amélioration des symptômes.

Lorsque les diarrhées et les vomissements acétonémiques sont associés à des gastro-entérites, Arsenicium album 15 CH déploie des effets bénéfiques, à raison de 3 granules après chaque vomissement ou selle.

Quand les crises sont fréquentes ou chez les sujets prédisposés aux crises d’acétone, Sepia 9 CH est préconisé, à raison d’une dose par semaine.

Quand consulter un médecin ?

Même si dans la majorité des cas, l’acétonémie est bénigne, elle peut être associée à une production de déchets acides susceptibles de perturber le fonctionnement des cellules, avec un risque de coma. C’est pourquoi, lorsque les crises d’acétone sont fréquentes, il est fortement conseillé de consulter un médecin. Lorsque la cause de l’acétonémie est un diabète, cette consultation est également nécessaire, en vue d’adapter le traitement antidiabétique. Aussi, une surveillance médicale est conseillée afin d’éviter les complications ou toute déshydratation, surtout si le patient vomit dès qu’il mange.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.