Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Indigestion et homéopathie
Samedi 9 juillet 2016

Soigner l’indigestion par homéopathie

L’indigestion est un malaise passager ou une sensation d’inconfort au niveau du ventre pendant ou après un repas copieux. Elle se manifeste par le rejet d’un repas récent par le système digestif ou une difficulté au niveau de l’estomac qui ne parvient pas à évacuer un excès d’aliments. Etant trop chargé, cet organe creux, reste plein pendant une période assez longue, voire trop longue. Il s’ensuit, alors, une tentative pour se libérer de ce trop-plein, qui génère, ainsi, un malaise au niveau de l’abdomen.

L’indigestion est un problème digestif, elle est associée à divers symptômes, à savoir, une sensation d’avoir trop mangé, une pesanteur dans l’estomac, une sensation de satiété, un excès de flatulence ou d’éructations, une absence totale d’appétit. Les nausées, les diarrhées, et les vomissements peuvent également se manifester. Des douleurs abdominales, avec des sensations de brûlure au niveau de l’estomac, entre le sternum et le nombril, surgissent dans bien des cas. Un mal de tête, des gargouillements au niveau de l’estomac, une fatigue, une faiblesse générale, une envie de dormir, des ballonnements, sont également d’autres manifestations d’une indigestion.

L’indigestion peut être le résultat des habitudes alimentaires ou des modes de vie, marquées par une consommation excessive de boissons alcoolisées, d’aliments riches en matières grasses, en sucre, en épices ou le fait de manger trop vite. Ainsi, une suralimentation ou la consommation d’aliments avariés, de certains fruits (cerise), est susceptible d’être un facteur déclenchant tout comme l’anxiété, un trouble émotionnel ou le stress chronique.

Certains médicaments, notamment, les antibiotiques, l’aspirine, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS), les pilules contraceptives, peuvent également y contribuer. L’indigestion peut être liée à des troubles digestifs (constipation, gastrite, inflammation de l’estomac, ulcère gastrique et duodénal) ou à d’autres pathologies affectant d’autres organes (tumeur cérébrale, infarctus du myocarde).

Traitements homéopathiques de l’indigestion

Une indigestion caractérisée par des vomissements, quelques heures après le repas, et des maux de tête, constitue une indication liée à la prescription de Pulsatilla 5 CH, à raison de trois granules toutes les heures. Il convient de cesser la prise des médicaments dès qu’il y a une amélioration.

Pour atténuer une indigestion survenant à la suite d’un excès de table, avec pour symptômes, des crampes d’estomac, des brûlures d’estomac, des nausées, Nux vomica est bien indiqué. Il est recommandé d’absorber 3 granules issus de la dilution 4 CH toutes les quinze minutes jusqu’à ce que des signes d’amélioration soient manifestes.

Une consommation excessive de denrée alimentaire indigeste ou de mauvais vin, peut provoquer une indigestion dominée par des sensations de pesanteur au niveau de l’estomac, des ballonnements, des nausées persistantes. Dans ce cas, Antimonium crudum 7 CH est bien indiqué, à raison de 3 granules toutes les 20 minutes.

Quand consulter un médecin ?

L’indigestion est généralement sans gravité, cependant, il est important de consulter un médecin lorsqu’elle est récurrente ou invalidante. Une perte inexpliquée de poids, une soudaine et sévère douleur abdominale, une forte fièvre, une difficulté à avaler, la présence de sang dans les vomissures ou les selles et une coloration jaune de la peau et des yeux, sont des motifs de consultation médicale. Le patient doit bénéficier d’une aide médicale immédiate, si l’indigestion est associée à une transpiration abondante, un essoufflement, des douleurs thoraciques irradiant vers la mâchoire, le cou.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.