Être en bonne santé, c’est une grâce !

Nausées et homéopathie
Samedi 9 juillet 2016

Soigner les nausées par homéopathie

La nausée est une sensation de malaise et d’inconfort au niveau de l’estomac, avec une envie involontaire de vomir. C’est la stimulation du centre du vomissement de la formation réticulée bulbaire qui génère la perception désagréable d’une envie imminente de vomir. La nausée peut précéder un vomissement, mais un sujet peut souffrir de nausées sans vomissements. Ainsi, elle n’entraîne pas forcément des vomissements. Il s’agit généralement d’un symptôme particulièrement fréquent et désagréable, lié à diverses pathologies. Souvent, passagère et sans gravité, la nausée est fréquente et normale chez les femmes enceintes.

La nausée est associée à une augmentation de la sécrétion de salive, des contractions au niveau de l’estomac, une douleur abdominale, une crampe épigastrique. Elle est, parfois, accompagnée d’une sensibilité exacerbée aux odeurs, d’un dégoût des aliments, d’une perte de l’appétit, d’une transpiration excessive, de sueurs froides, de maux de tête. La raideur de la nuque, un état fiévreux, une sensation de faiblesse, un évanouissement, des vertiges et une difficulté à avaler, peuvent être, également, des symptômes liés aux nausées.

La nausée peut être causée par diverses situations ou maladies : le mal de transport, la boulimie, l’indigestion, l’abus d’alcool ou de denrée alimentaire, l’intoxication, la grossesse, l’aérophagie, la migraine. La prise de certains médicaments ou leur effet secondaire, est susceptible de déclencher une nausée.

La méningite, l’ulcère gastroduodénal, la gastrite, l’occlusion intestinale, la fièvre, la pancréatite, les pathologies hépatiques, rénales, sont entre autres, des pathologies qui peuvent constituer des causes d’une nausée.

Lorsque la cause d’une nausée n’est pas liée à une pathologie, elle peut résulter d’une anxiété, d’un état de choc, d’un état de stress important, d’un état dépressif, d’une crise d’angoisse. Certaines odeurs fortes (désodorisants) ou des substances toxiques (gaz, vernis), peuvent provoquer de fortes nausées et constituer de ce fait des facteurs de risque.

Traitements homéopathiques de la nausée

Des nausées peuvent surgir lors d’un voyage, avec une aggravation provoquée par le mouvement. Dans ce cas, il convient de prendre 3 granules de Cocculus indicus 9CH ou Petroleum 5CH, 3 fois par jour.

Les nausées persistantes et violentes associées à une gastroentérite, sont traitées en ayant recours à 5 granules d’Ipeca 9 CH chaque fois qu’un épisode de nausées, se manifeste. Les vertus thérapeutiques de Nux vomica sont bien indiquées face à un état nauséeux. La posologie consiste à prendre 3 granules issus de la dilution 5 CH, plusieurs fois par jour jusqu’à ce que l’état du patient s’améliore.

Tabacum 9 CH est indiqué lorsque les nausées sont dominées par une salivation abondante, des sueurs froides, aggravées par le mouvement ou le transport en voiture, à raison de 3 granules toutes les 20 minutes. Ces prises doivent être espacées avec l’amélioration de l’état nauséeux.

Au cours de la grossesse, les nausées caractérisées par une salive abondante, peuvent être atténuées avec l’administration de 5 granules d’Ipeca 7 CH, 2 à 3 fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

En cas de récidive ou lorsque la nausée dure plus de trois jours, une consultation médicale s’avère nécessaire. Cette consultation est également fortement conseillée quand la nausée persiste malgré les traitements ou est associée à une détérioration de l’état général du malade. Aussi, les nausées qui surviennent après une récente blessure à la tête ou accompagnées d’une fièvre très élevée, d’intenses douleurs abdominales, une vision floue, une extrême faiblesse, sont des conditions qui requièrent rapidement des soins médicaux.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.