Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Atropa belladona

Atropa belladona : drogue et remède

Atropa belladona, communément appelé belladone, est une plante herbacée vivace de la famille des solanacées, originaire d'Europe, d'Afrique du Nord et d'Asie occidentale. Le feuillage et les baies extrêmement toxiques de la plante contiennent des alcaloïdes qui provoquent un délire et des hallucinations. La plante est également utilisée comme anticholinergiques par la médecine moderne

Cette herbe, qui porte également les noms de « belle dame » et de « cerise du diable » est utilisée depuis des temps immémoriaux comme remède, cosmétique et poison. Au Moyen-âge, la belladone était utilisée comme anesthésiant en chirurgie. Les Romains l’utilisaient comme un poison. L’épouse de l’empereur Auguste et la femme de Claude ont été soupçonnées d’avoir eu recours à la belladone pour assassiner leurs maris. Les soldats l’utilisaient pour fabriquer des flèches empoisonnées. Le nom "Bella Donna" est dérivé de l’italien et signifie « belle femme », car la plante a été utilisée comme collyre par les femmes qui désiraient avoir un regard plus séduisant.

Description de la plante

Atropa belladonna est une plante herbacée vivace ramifiée, qui croît généralement à partir d’un porte-greffe charnue. Les fleurs en forme de cloche de cette plante, qui peut atteindre 1,5 m de hauteur, sont de couleur pourpre avec des reflets verts et légèrement parfumée. Les fruits sont des baies vertes, qui à maturité prennent une teinte noir-brillant. Ces baies sucrées, mais toxiques pour les humains sont consommés par les animaux qui dispersent les graines dans leurs excréments. La germination des graines est souvent difficile, en raison de téguments durs qui causent la dormance des graines. Comme conséquence, la germination prend plusieurs semaines en conditions humides.

Composition et propriétés

Atropa Belladonna est l’une des plantes les plus toxiques de l’hémisphère nord. Toutes les parties de la plante contiennent des alcaloïdes tropaniques. Les substances actives de la belladone, que sont l’atropine, la scopolamine et l’hyoscyamine, sont toutes dotées de propriétés anticholinergiques. Ces substances, qui agissent sur la transmission de l’influx nerveux, induisent des hallucinations auditives, visuelles et tactiles. Les symptômes d’une intoxication à la belladone comprennent la dilatation des pupilles, une sensibilité accrue à la lumière, une vision floue et la tachycardie. Certains patients souffrent d’une perte d’équilibre, de troubles de l’élocution, de confusion, d’hallucinations et de délire.

Usage médical de la belladone

La belladone a été utilisée en phytothérapie pendant des siècles comme analgésique, relaxant musculaire et anti-inflammatoire. Elle servait à traiter les troubles menstruels, l’ulcère gastroduodénal et le mal des transports. Aujourd’hui encore on produit des teintures, des décoctions, ainsi que des mélanges de sel d’alcaloïdes de belladone à usage pharmaceutique. Mélangés avec du kaolin, les extraits de belladone servent à traiter divers troubles gastro-intestinaux. La combinaison d’extraits de belladone et d’opium est particulièrement utile pour combattre la diarrhée et certaines douleurs viscérales.

Usage récréatif de la belladone

Atropa belladonna et les plantes apparentées, comme la stramoine (Datura stramonium), ont parfois été utilisés comme drogues récréatives en raison des vives hallucinations et du délire qu’elles produisent. Cependant, ces hallucinations sont le plus souvent décrites comme très désagréables, et l’utilisation récréative est considérée comme extrêmement dangereuse en raison du risque élevé d’overdose mortelle.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com, téléphone:+225 47 36 37 67

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.