Être en bonne santé, c’est une grâce !

Cola
Mardi 21 avril 2015

Cola, plante psychostimulante des régions tropicales

La cola est le fruit du kolatier, un arbre indigène des forêts tropicales humides d'Afrique. Classé dans la famille des Malvacées, le kolatier est un arbre à feuilles persistantes pouvant atteindre 20 mètres de haut. Sa forte teneur en caféine fait de la noix de cola un ingrédient très apprécié dans de nombreuses boissons et préparations stimulantes. Bien qu'efficace pour lutter contre la fatigue, la noix de cola doit cependant être utilisée avec précaution.

On distingue deux principales espèces de kolatiers, à savoir Cola acuminata et Cola nitida. Le kolatier aime les sols riches en humus et bien drainés. Sa température de croissance optimale oscille entre 25 et 28 °C.

Les kolatiers ont besoin, pour bien croître, d’une pluviométrie d’au moins 1200 mm. Ces arbres à croissance lente ont des fleurs jaunes qui donnent naissance à des cabosses contenant entre 1 et 12 noix dont la coloration va du blanc au rouge foncé, en passant par le rose. L’arôme de ces noix est frais et légèrement rosée. Le goût est, de prime abord, amer puis devient sucré au fil de la mastication.

Culture

Le kolatier peut se multiplier par semis de graines, par greffage, marcottage ou bouturage. Les cultivateurs recourent en général à une pépinière qui dure généralement 6 mois. Après cette période, les jeunes plants sont repiqués en plantation avec un espacement de 10×10 m. Les plants mis en terre sont régulièrement arrosés et un paillage est parfois mis en place en vue de réduire l’évapotranspiration. Le principal ravageur de la plante est un charançon (Balanogastris kolae) qui se nourrit des noix. Les arbres entrent en production au bout d’une période de 2 à 3 ans. Les cabosses se récoltent mûres mais avant leur déhiscence (ouverture).

Composition et effets de la noix de cola

La noix de cola est extrêmement riche en xanthines, au nombre desquelles on trouve non seulement la caféine. Les noix de cola contiennent environ 2 à 3,5% de caféine. Elles ont des effets similaires à ceux d’autres produits végétaux tels que le chocolat, le thé, le café, le guarana et le maté. Elles ont un effet stimulant sur le système nerveux central et le cœur.

On retrouve aussi dans la cola de la kolatine, de la kolatéine, des tanins, des phlobaphènes ainsi que de la théobromine (stimulant cardiaque, diurétique). La cola accroît la vigilance et la vigueur physique. Elle adoucit l’humeur, augmente la sensibilité tactile et supprime l’appétit.

Lors de sa consommation, la noix de cola induit une élévation de la température corporelle, ainsi qu’une augmentation de la pression artérielle et de la fréquence respiratoire. Ces effets peuvent durer jusqu’à six heures après l’ingestion. En médecine, les extraits raffinés de cola sont utilisés comme stimulant pour le cœur et le système nerveux central.

Vertus de la noix de cola

La noix de cola a un goût amer et contient de la caféine. Elle est mâchée dans de nombreuses sociétés ouest-africaines, individuellement ou en groupe. Elle s’emploie dans plusieurs rituels et est présentée aux invités comme signe de bienvenue.

Sa consommation est surtout populaire dans les régions musulmanes où il est interdit de boire de l’alcool. Certains mâchent la noix de cola en vue de réduire la sensation de faim. Par ailleurs, la mastication de la cola devient de moins en moins populaire chez les jeunes et dans les centres urbains en raison de sa forte tendance à tâcher les dents.

De plus, sa consommation permet une meilleure élimination de l’excès d’eau ainsi que des toxines présentes dans l’organisme. Par ailleurs, sa consommation favorise la perte de poids et la noix de cola a également des propriétés aphrodisiaques. La cola permet d’augmenter les performances et l’attention, atténue la sensation de fatigue et permet de lutter contre la dépression.

Les noix de kola sont souvent utilisées pour traiter la coqueluche et l’asthme. La caféine qu’elles contiennent agit comme un bronchodilatateur. En Occident, la cola est plutôt utilisée comme aromatisant dans certaines boissons.

Mode d’emploi

Le cola peut être consommé sous forme d’infusion. Pour la préparer, ajouter un à deux grammes de poudre de noix de cola dans une tasse d’eau bouillante. Laisser ensuite infuser pendant dix minutes avant de boire. Limiter la consommation de cette préparation à trois tasses par jour.

La poudre de cola peut être aussi ajoutée à tout type de jus ou de boisson. Dans ce cas, la dose quotidienne ne doit pas excéder 2g.

La noix de cola se présente également sous forme d’extrait liquide. Sous cette forme, le dosage est de 1,2 ml à répartir en trois prises dans la journée.

Sous forme de teinture mère, la posologie recommandée est comprise entre 1 et 4 ml par jour.
Il est possible de préparer un vin tonifiant avec la noix de cola. Pour la réaliser, ajouter 50 g de cola dans un récipient contenant un litre de vin et laisser macérer pendant au moins dix jours. Cette préparation est à consommer avec modération.

Risque et mise en garde

Consommé à fortes doses la noix de cola peut provoquer des insomnies, un état de nervosité, des céphalées ainsi que des palpitations cardiaques. Par ailleurs, la consommation de cette noix est fortement déconseillée chez les personnes atteintes de pathologies cardiaques, d’hypertension artérielle ou d’ulcères gastriques.

Il ne faut surtout pas l’associer avec d’autres stimulants ou le consommer simultanément avec des antiplaquettaires ou des anticoagulants. Du fait des nombreuses interactions avec des médicaments et d’autres plantes médicinales, il est recommandé de prendre l’avis d’un spécialiste avant de commencer un traitement avec la noix de cola et surtout la consommer avec modération.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.