Être en bonne santé, c’est une grâce !

Pavot à opium
Mardi 21 avril 2015

Le pavot : matière première de l’héroïne et de la morphine

Le pavot à opium (Papaver somniferum) est une espèce de plante à partir de laquelle on tire l'opium, matière première de nombreux stupéfiants, y compris la morphine et son dérivé l'héroïne. Le nom botanique du pavot signifie littéralement « pavot somnifère » ; se référant aux propriétés sédatives des substances que renferme cette plante. La recherche a mis au point des variétés ornementales, mais le pavot est principalement cultivé dans des régions telles que l’Afghanistan pour la production de narcotiques.

Le pavot est une plante herbacée annuelle dont la taille à pleine maturité peut atteindre 100cm. Toutes les parties de la plante sont fortement glauque ; lui donnant un aspect gris-vert. La tige et les feuilles sont faiblement couvertes de poils grossiers et les feuilles lobées ont un fermoir à leur base.

Les fleurs ont 120mm de diamètre et possèdent 4 pétales dont la couleur oscille entre le blanc, le mauve et le rouge. Le fruit est une capsule glabre arrondie surmontée de 12 à 18 stigmates rayonnants. Toutes les parties de la plante exsudent un latex blanc lorsqu’elles sont blessées.

Variétés

Le pavot à opium possède de nombreuses variétés et cultivars. La couleur des fleurs varie considérablement, de même que d’autres caractéristiques physiques, telles que le nombre et la forme de pétales, la couleur des semences, ainsi que la capacité la production d’opium.

Les variétés appartenant au groupe Paeoniflorum ont des fleurs doubles et diversement colorées. Par exemple, la variété Laciniatum possède des fleurs profondément lobées, qui lui donnent l’aspect d’un pompon. Certaines variétés, notamment Norman et Przemko ont une teneur très faible en morphine (moins de 1%) alors que la plupart des autres variétés ont une teneur en morphine, qui excède les 10%.

Composition et propriétés

L’opium est le latex séché, qui est extrait par incision des fruits du pavot. Cette substance renferme un ensemble d’alcaloïde qui lui confère des propriétés analgésiques et sédatives. Au nombre des plus notables on recense la thébaïne, la codéine, la papavérine, la noscapine et la morphine. Ce dernier alcaloïde, qu’on trouve à une teneur de 12%, est la substance la plus recherchée dans l’opium. Outre son usage médical en tant que suppresseur de la douleur, la morphine fait l’objet d’un trafic intense dans le but de produire l’héroïne, une drogue dure hautement addictive.

Utilisations licites du pavot

La morphine extraite de l’opium est utilisée en médecine comme analgésique pour le soulagement des douleurs intenses. Réduites en poudre, les graines du pavot servent à la confection d’une farine avec laquelle on peut faire des pains. Ces graines riches en calcium et en vitamine B1 servent également à produire une huile alimentaire connue sous le nom d’huile d’œillette. Le pavot est également très cultivé pour la beauté de ses fleurs. Dans de nombreux pays cet usage est légal à condition que la production ne soit pas détournée à des fins de production de narcotiques.

Usage abusif du pavot

Du pavot sont extraits deux narcotiques très prisés des trafiquants de drogues à savoir la morphine et l’héroïne.

La morphine provoque un ralentissement de la respiration et du rythme cardiaque ainsi que l’euphorie. L’overdose peut entraîner une perte de conscience, un arrêt cardiaque, et l’étouffement, un coma, voire la mort. La morphine est une drogue dont l’usage récréatif peut rapidement conduire à une dépendance physiologique forte.

L’héroïne de son côté entraîne une euphorie intense et une anesthésie, qui sont immédiatement suivis d’un apaisement de l’angoisse et d’une extase. Tout comme la morphine, l’héroïne induit une très forte dépendance.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.