Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Kava
Mardi 21 avril 2015

Le kava, le poivrier psychotrope du pacifique

Le kava ou kava-kava (Piper methysticum) est une plante psychotropes cultivée depuis des siècles dans les îles de l’océan pacifique, en l’occurrence à Hawaï et au Vanuatu. Les rhizomes de cette plante, qui appartient à la même famille botanique que le poivrier, servent à confectionner une boisson dotée de propriétés sédative et anesthésique ; propriétés lui valant d’être largement utilisé à des fins de relaxation.

Pouvant atteindre 3 m de hauteur, le kava est un arbuste à feuilles persistantes, doté de tiges épaisses et succulentes. Les feuilles grandes et cordées, atteignent des fois 20 cm de longueur.

Les fleurs sont petites et groupées à la base des feuilles. Ces fleurs stériles ne produisent aucun fruit et la plante est propagée par bouturage. La plante se développe mieux dans un climat chaud et humide, dont l’humidité relative varie entre 70 et 100%.

Lle kava préfère les terres meubles et poreuses. La récolte ne commence qu’à partir de la quatrième année, période où la concentration en composés psychotropes est la plus élevée.

Composition et propriétés

La racine fraîche de kava contient en moyenne 80% d’eau. La racine séchée comporte environ 43% d’amidon, 20% de fibres alimentaires et 15% kavalactones. On y retrouve également 3,2% de sucres, 3,6% de protéines et 3,2% de sels minéraux.

Les kavalactones constituent les ingrédients actifs du kava. On en trouve environ 15 dans les extraits de kava et toutes sont dotées de propriétés psychotropes. Les racines sont les parties les plus riches en composés actifs. Les recherches montrent que les rhizomes du kava sont hypnotiques à forte dose, tandis qu’à des doses modérées, elles sont plutôt euphorisantes et stimulantes.

Emploi cérémonielle

Le kava est utilisé comme boisson cérémonielle dans les îles du pacifique depuis des siècles. Ses effets sont semblables à ceux d’une boisson alcoolisée. Les racines fraîches sont, à cet effet, broyées et macérées dans l’eau. Le produit obtenu après filtration est offert aux dignitaires et aux invités venus visiter l’île.

En plus de son utilisation cérémonielle, le kava est également connu pour ses vertus relaxantes. Le kava améliore l’humeur, procure un sentiment d’euphorie et apaise.

Usage médicinale

De nombreuses études ont montré que les extraits de kava pouvaient efficacement traiter les crises d’anxiété. Une étude a ainsi montré que les symptômes de l’anxiété s’estompaient après une semaine de traitement à base d’extrait de kava-kava. Des études préliminaires suggèrent également que les extraits de kava peuvent améliorer la qualité du sommeil et réduire significativement le temps nécessaire pour s’endormir.

Effets secondaires

En 2001, des chercheurs ont montré que les produits à base d’extraits de kava pouvaient induire des dommages hépatiques graves. Cette toxicité a été reliée, par la suite, à la pipermethystine, un composé qu’on trouve dans les parties aériennes et les pelures du kava.

Au niveau mondial, plus d’une cinquantaine d’atteintes hépatiques ont été recensés chez des individus ayant fait usage de kava. Cette situation a conduit à la mise en place de nombreuses restrictions quant à la distribution de produits formulés à partir d’extraits de kava.

Des études récentes indiquent toutefois que cette toxicité serait intimement liée aux méthodes utilisées par les industriels et non à la plante elle-même, car les préparations traditionnelles sont exemptes de cette toxine.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.