Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Le cannabis, à la fois remède et substance néfaste

Cannabis

Le cannabis, encore appelé chanvre indien, est une plante dont on tire un stupéfiant prohibé appelé haschich ou marijuana. Connu sous le nom scientifique de Cannabis sativa, le cannabis appartient à la famille des Cannabacées. Il agit sur le psychisme grâce à sa forte teneur en tétrahydrocannabinol (THC). Ses utilisations modernes incluent les usages thérapeutiques, récréatifs et spirituels. Son emploi prolongé est néanmoins susceptible d'entraîner un déséquilibre psychologique pouvant aller jusqu'à une perturbation profonde du comportement de l’individu qui le consomme de façon abusive.

Le cannabis est originaire d’Asie centrale et du Sud. Des preuves d’inhalation de fumée de cannabis datent de 3000 ans AV-JC. En 2003, un panier de cuir rempli de fragments et de graines de feuilles de cannabis a été retrouvé à côté d’une momie vieille de 2500 ans dans la région autonome ouïgoure du nord-ouest de la Chine.

En Europe, il est introduit au début du XIXe siècle par les soldats de Bonaparte, et par des médecins anglais revenus des Indes. Ses nombreuses vertus thérapeutiques en firent un remède de choix dans le traitement des migraines, de l’asthme et de l’épilepsie, ainsi qu’un stimulant de l’appétit pour des personnes atteintes de maladies graves.

Composition du cannabis

En dehors du THC, qui est responsable de ses propriétés psychotropes, le cannabis ne contient pas moins d’une soixantaine de composés chimiques connus sous l’appellation de cannabinoïdes. La plupart d’entre eux se retrouvent seulement à l’état de trace. Seul le cannabidiol (CBD) est produit en une concentration significative. Des études récentes montrent que ce composé bloque l’action du THC sur les cellules nerveuses. Au nombre des autres composés on retrouve des alpha-pinènes, de la myrcène et du limonène.

Le cannabis doit son arôme caractéristique à un composé aromatique : l’alpha-humulène. L’absorption de Cannabis produit une sensation d’euphorie et de relaxation avec une réduction des perceptions auditive et visuelle. Des perturbations sont également observées dans l’aptitude à effectuer des tâches coutumières plus ou moins complexes. Cela est en partie dû à une diminution des performances psychomotrices et un gonflement des vaisseaux sanguins.

Les consommateurs réguliers courent le risque d’une réduction de l’approvisionnement du cœur et du cerveau en oxygène. Ces conséquences dépendent cependant de la dose consommée, ainsi que de l’individu.

Utilisations du cannabis

Le cannabis est principalement utilisé à des fins médicales, récréatives.

Utilisation médicale

L’usage du cannabis à des fins thérapeutiques est légal dans seulement un nombre limité de pays. Au nombre de ces pays, on compte le Canada, la Belgique, l’Australie, les Pays-Bas, l’Espagne et certains etats des Etats-Unis. Plusieurs expériences ont montrées que le cannabis ne soignait pas les maladies mais soulageait seulement leurs effets secondaires.

Les extraits de cannabis sont prescrits pour le traitement des nausées et des vomissements liés à la chimiothérapie, ainsi que pour stimuler l’appétit chez les malades du sida. Ils sont également prescrits comme antidouleurs aux malades souffrant de sclérose en plaques.

Le cannabis est prescrit aux malades en phase terminale comme somnifère et comme analgésique face aux douleurs chroniques qui résistent à tout type d’analgésique. Il est aussi utilisé comme anti-spasmodiques pour les malades atteints d’épilepsie. Le cannabis stimule l’appétit et permet de lutter contre l’amaigrissement.

Usages récréatifs

Depuis le début du 20ème siècle, la plupart des pays ont adopté des lois contre la culture, la possession ou le transfert de cannabis. Ces lois ont été prises en raison de l’usage grandissant du cannabis à des fins récréatives. Trois principales variétés de cannabis sont consommées à des fins récréatives à savoir sativa, afghanica et indica. Le composé responsable des effets psychotropes du cannabis est le tétrahydrocannabinol (THC).

Le cannabis est consommé sous plusieurs formes. La marijuana est constituée de fleurs femelles séchées. Elle contient entre 3 et 20% de THC. L’huile essentielle de cannabis contient environ 60 à 80% de THC. Le skuff, abusivement appelé pollen est en réalité une poudre résineuse extraite des fleurs, qui contient environ 30% de THC. Le cannabis est généralement fumé sous la forme de cigarettes artisanales. Il peut être également vaporisé ou servir à confectionner des gâteaux.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.