Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles rhumatologiquesArthrite et homéopathie
Arthrite et homéopathie
Dimanche 29 mai 2016

Soigner l’arthrite par homéopathie

Constitué étymologiquement du mot grec ‘’arthron ‘’ (articulation) et du mot latin ‘’ite’’ (inflammation), le terme arthrite signifie, littéralement, inflammation de l’articulation. Il est utilisé pour désigner plus d’une centaine d’affections qui touchent les articulations, les tissus entourant l’articulation et d’autres tissus conjonctifs. Généralement, ces affections génèrent la douleur et l’inflammation au niveau de l’articulation.

L’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde ou arthrite inflammatoire, sont les deux principaux types d’arthrite. Les autres types les plus fréquents sont, entre autres, la spondylarthrite ankylosante, la goutte, l’arthrite psoriasique, le lupus, l’arthrite juvénile, les arthralgies.
En fonction du nombre d’articulations affectées, on parle de monoarthrite (une articulation touchée), d’oligoarthrite (2 à 3 articulations affectées) ou de polyarthrite (plusieurs articulations touchées).

Toutes ces formes d’arthrite, ont pour symptômes principaux, une inflammation dans et autour de l’articulation, une raideur articulaire, une douleur articulaire, une faiblesse et une atrophie musculaire. Le gonflement, la rougeur et la difformité d’un ou plusieurs articulations peuvent également apparaître, avec notamment, une mobilité réduite ou une restriction des mouvements des articulations. Ces symptômes peuvent être légers, modérés ou sévères. Ils peuvent être constants ou s’aggraver au fil du temps. Les formes les plus graves d’arthrite peuvent provoquer une douleur chronique ou affecter négativement la qualité de vie du patient en rendant difficile, voire impossible, la réalisation des activités quotidiennes (marcher, s’habiller, monter les escaliers).

L’arthrite peut apparaître à la suite d’une inflammation liée à une maladie auto-immune (polyarthrite rhumatoïde), d’une prolifération des microbes dans l’articulation (arthrite septique), d’une infection virale (l’hépatite) ou bactérienne (arthrite de Lyme). La cause de l’arthrite peut être, également, l’accumulation des cristaux d’une substance chimique (acide urique) à l’intérieur d’une articulation (arthrite goutteuse). L’usure des articulations, peut également provoquer un autre type d’arthrite, notamment, l’arthrose.

Traitements homéopathiques de l’arthrite

La prise en charge thérapeutique de l’arthrite par le biais des médicaments homéopathiques, peut grandement aider les patients en allégeant leur souffrance ou favoriser une atténuation de la douleur. Ainsi, en présence des douleurs lancinantes aggravées par le mouvement ou causées par l’effort, avec des articulations enflées, il convient de prescrire Bryonia alba 4 CH, à raison de trois granules, trois fois par jour.

Lorsque la douleur et les raideurs prévalent, Rhus toxicodendron est bien indiqué. Il est préconisé lorsque les douleurs articulaires sont aggravées au début du mouvement, puis améliorées par la chaleur et le mouvement continu. La dilution 5 CH est recommandée à raison de 5 granules, 4 fois par jour.

Pour soulager les douleurs piquantes et déchirantes associées à des articulations raides, Ledum palustre est le remède approprié. Ce médicament est administré lorsque l’arthrite débute au niveau des extrémités inférieures et remonte le long des jambes pour s’étendre vers le haut, avec notamment des articulations qui peuvent faire des bruits de craquement lors de la flexion. Dans ce cas, le patient peut avoir recours à 3 granules de la dilution 4 CH, 3 fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Il importe d’entamer rapidement un traitement actif en vue de protéger les articulations et d’éviter les déformations articulaires ou d’autres complications. C’est pourquoi, il est nécessaire de solliciter l’expertise d’un professionnel de la santé dès l’apparition des premiers signes ou face à la persistance des douleurs articulaires ou des symptomes. L’apparition d’une fièvre doit être, également, un motif de consultation médicale.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.