Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Goutte et homéopathie
Vendredi 6 mai 2016

Soigner la goutte par homéopathie

Intensément douloureuse, la goutte est une forme d’arthrite inflammatoire. Elle est caractérisée par des crises récurrentes de douleurs vives ressenties au niveau d’une ou plusieurs articulations. Ces accès, particulièrement, douloureux sont susceptibles d’affecter toutes les articulations (les chevilles, les poignets, les mains, les pieds, le genou). Mais, le plus souvent, la goutte se manifeste par un gonflement douloureux circonscrit au niveau de l’articulation du pied, en l’occurrence celle du gros orteil. En plus des douleurs articulaires, une inflammation et une rougeur s’installent au niveau de l’articulation affectée. A un stade avancé, la goutte peut réduire la mobilité articulaire.

La goutte est ordinairement associée à un excès d’acide urique dans le sang (hyperuricémie). Quand la concentration d’acide urique est élevée, des cristaux d’urate de sodium sont susceptibles de se former dans les tissus conjonctifs des articulations et de générer une inflammation. La goutte se manifeste parce qu’il y a une augmentation de la production d’acide urique ou généralement lorsque les reins ne parviennent pas à éliminer efficacement l’acide urique du corps. Cet excès d’acide urique peut être lié à la prise de certains médicaments (les diurétiques thiazidiques, les corticoïdes, les hypotenseurs, les faibles doses d’aspirine) ou à la consommation de certains aliments (la viande rouge, des fruits de mer). L’excès d’alcool, les boissons sucrées riches en fructose, peuvent, également, accroitre le taux d’acide urique dans le sang. Cette hyperuricemie ou la goutte peut être causée par une intoxication au plomb, une insuffisance rénale, le psoriasis.

Traitement de la goutte

Habituellement, les médicaments prescrits contre la goutte, donnent d’excellents résultats. Parmi ceux-ci, Colchicum est très utile en présence des crises aigües, lorsque la crise de la goutte est circonscrite au niveau du gros orteil ou du talon avec des tiraillements, des articulations gonflées, une douleur insupportable au toucher ou une hyperesthésie au contact léger. Le patient aura recours à 5 granules de Colchicum 5 CH chaque 30 minutes, puis, il espacera les prises en fonction de l’amélioration de son état de santé. Lithium Carbonicum 5 CH peut être également utilisé avec la même posologie, dans le cadre du traitement de la crise accompagnée d’une courbature générale.

Lorsqu’une hyperuricémie est décelée, Urtica urens est particulièrement bien indiqué. Ce médicament qui contribue à l’élimination de l’acide urique du corps, est, aussi, préconisé lorsque la douleur affecte les poignets, les épaules ou les chevilles et que la goutte est associée à des urticaires. Le patient absorbera 5 granules d’Urtica urens 5 CH, 2 fois par jour. Lycopodium 5 CH est administré lorsque l’hyperuricemie est consécutive à des intolérances alimentaires chez les patients qui ressentent également des douleurs au niveau des talons. La posologie indiquée est de 5 granules deux fois par jour

Quand consulter un médecin ?

Il est salutaire de consulter un médecin quand certaines complications apparaissent, avec notamment, la déformation des doigts, une atteinte des reins. Cette précaution doit être de mise lorsque la goutte est récurrente ou à un stade avancé avec des douleurs, atrocement, vives, malgré les traitements. Parfois, la goutte est associée à d’autres pathologies (diabète, hypertension artérielle) et requiert conséquemment une consultation médicale en vue de traiter efficacement ces maladies associées.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.