Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles rhumatologiquesHydarthrose et homéopathie
Hydarthrose et homéopathie
Lundi 30 mai 2016

Soigner l’hydarthrose par homéopathie

Une augmentation anormale de la quantité de synovie ou liquide synovial dans la cavité d’une articulation correspond à une hydarthrose. Elle affecte souvent le genou ou le poignet. La cheville ou d’autres articulations peuvent être touchées. Une inflammation et un gonflement de l’articulation mobile surviennent à cause de cet excès de liquide synovial. Le volume de l’articulation affecté, s’accroît. Cette tuméfaction de taille variable, est caractérisée par une forme plus ou moins ronde. Dans bien des cas, elle peut contenir du pus et provoquer des sensations douloureuses. D’autres signes inflammatoires peuvent également apparaître. Il s’agit, entres autres, d’une rougeur et d’une chaleur locale. Aussi, avec l’accumulation de liquide dans la cavité articulaire, la mobilité du sujet peut être limitée. L’articulation gonflée est parfois déformée ou bosselée.

Secrétée par la membrane synoviale qui tapisse l’articulation, la synovie est un liquide jaune clair, visqueux et transparent. Ce liquide organique lubrifie les articulations et facilite le glissement des surfaces articulaires pendant le mouvement tout en limitant, par ailleurs, la friction des os entre eux.

L’hydarthrose peut survenir à la suite d’une pathologie (arthrite, polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme psoriasique), d’une inflammation du tendon, d’une atteinte du ligament. Des facteurs mécaniques peuvent être à l’origine d’un épanchement synovial, à savoir, les traumatismes sportifs, la sollicitation répétitive et excessive d’une articulation, les fractures, les chutes, les entorses, une lésion du cartilage, la présence d’un corps étranger dans l’articulation.

Traitements homéopathiques de l’hydarthrose

Dans le cadre du traitement de l’hydarthrose, Apis mellifica est un remède qui peut être prescrit en première intention. Il est bien utile lorsqu’une augmentation de la chaleur cutanée, une douleur et un gonflement, dominent le tableau clinique. Hydarthrose du genou constitue, également, une indication liée à la prescription d’Apis mellifica 9 CH, à raison de 5 granules, trois fois par jour.

Bryonia alba est un autre médicament homéopathique utile en présence d’une hydarthrose marquée par des articulations et une douleur aigüe et lancinante, aggravée par le moindre mouvement et améliorées par le repos ou la pression forte. Le dosage indiqué est de 4 granules de la dilution 4 CH, 3 fois par jour.

Ces deux remèdes, notamment Apis mellifica 9 CH et Bryonia alba 9 CH, sont également préconisés en vue traiter une hydarthrose inflammatoire, à raison de 5 granules de chaque, 3 fois par jour pendant une période de dix jours.

Arnica montana intervient en présence d’une hydarthrose qui survient après un choc ou de façon spécifique, en présence d’une hydarthrose du genou, après un traumatisme. Administré aussitôt après le traumatisme, il est, particulièrement, agissant ; il calme la douleur et empêche la formation d’hématomes. Il est conseillé de prendre 3 granules issus de la dilution 5 CH, trois fois par jour.

En présence d’une hydarthrose chronique caractérisée par un gonflement au niveau des articulations, d’excellents remèdes sont susceptibles d’aider les patients. Pour ce faire, ces derniers peuvent avoir recours, quotidiennement, à trois granules de Sticta pulmonaria 5 CH le matin et 3 granules de Kalium iodatum 5 CH le soir.

Quand consulter un médecin ?

La persistance d’une hydarthrose est un motif de consultation médicale, surtout si elle est associée une forte fièvre (39-40 °C), à des douleurs articulaires intenses. En présence d’un gonflement important et douloureux, il convient de rechercher la cause à travers des examens clinique avant d’envisager, si possible, une ponction en vue de soulager l’articulation.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.