Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles rhumatologiquesGonalgie et homéopathie
Gonalgie et homéopathie
Vendredi 29 juillet 2016

Traiter la gonalgie par l’homéopathie

La gonalgie est une douleur qui survient au niveau du genou, articulation reliant l'os de la cuisse au tibia et au péroné. Cette sensation douloureuse peut être liée à diverses causes. Cette douleur, plus ou moins sévère, peut être d’origine mécanique, traumatique ou inflammatoire. Elle peut s’installer brutalement ou progressivement, puis évoluer de façon continue.

De façon générale, en plus de la douleur qui peut être localisée à l’avant ou à l’arrière du genou, ou s’étendre à tout le genou, les symptômes de la gonalgie peuvent être marqués par un gonflement du genou, une sensation de chaleur, une raideur du genou ou parfois une instabilité du genou ou de la rotule. L’intensité de la douleur peut être faible, modérée, sévère ou insupportable.
Dans bien des cas, ces manifestations dépendent de l’origine de la gonalgie.

Un effort physique ou une sollicitation intense du genou, peut provoquer des douleurs d’origine mécanique. Celles-ci sont manifestes lorsque le sujet marche ou est débout, puis elles s’estompent lorsqu’il est au repos.
Les gonalgies d’origine traumatique sont le fait des fractures d’un ou de plusieurs os au niveau du genou (fracture de la rotule, du tibia, du fémur), des ruptures du ligament ou des lésions mnésiques. Ces facteurs déclenchants, entrainent souvent des enflures douloureuses.
Les douleurs du genou peuvent être d’origine inflammatoire. C’est notamment le cas lorsque la gonalgie est provoquée par une pathologie bien spécifique, à savoir les rhumatismes inflammatoires chroniques, la polyarthrite rhumatoïde, les tendinites douloureuses, l’arthrose. L’arthrite septique, arthrite aseptique et l’arthrite micro-cristalline, peuvent être des causes d’une gonalgie.

Traitements homéopathiques de la gonalgie

Les douleurs localisées au niveau du genou peuvent être traitées par le biais de divers remèdes homéopathiques. Parmi ces médicaments, figure Bryonia alba 5 CH. Ce remède est recommandé en présence des douleurs circonscrites au niveau de l’articulation de genou, surtout quand celles-ci sont aggravées par le moindre mouvement et améliorées par le repos. La posologie consiste à prendre 5 granules, 3 à 4 fois par jour.

Les sensations douloureuses sont parfois associées à une instabilité du genou. Dans ce cas, ce sont 5 granules de Kalium carbonicum 9 CH qu’il convient d’administrer au patient, deux fois par jour.

Arnica est aussi un remède efficace pour apaiser les douleurs du genou. Généralement, la dilution 9 CH est préconisée en vue de soulager la douleur consécutive à un choc ou à un traumatisme.

Angustura vera, un remède homéopathique conçu à partir d’une plante dénommée angusture, est particulièrement efficace contre les douleurs et des raideurs ressenties au niveau des articulations du genou. Le patient peut avoir recours à trois granules issus de la dilution 9 CH, trois fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Il est primordial de consulter un médecin si les douleurs persistent ou s’intensifient, en dépit des traitements initiés. Ainsi, une consultation médicale s’impose lorsque le genou devient rouge et enflé, voire très volumineux.
Une blessure grave ou un traumatisme au niveau du genou est un motif qui exige urgemment une consultation médicale. Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour la pose d’une prothèse du genou, en cas d’échec des traitements médicaux et en présence des douleurs récurrentes et invalidantes.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.