Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles rhumatologiquesTendinite et homéopathie
Tendinite et homéopathie
Vendredi 29 avril 2016

Soigner la tendinite par homéopathie

La tendinite est une inflammation ou une irritation d’un tendon, un tissu fibreux très résistant qui relie un muscle à un os. La traction du muscle est transmise au muscle par le biais du tendon, ce qui produit le mouvement de l’articulation. Avec l’inflammation des tendons, l’action de traction du muscle est altérée et le mouvement devient douloureux. Une sensation de brûlure apparaît, surtout lorsque le muscle du tendon affecté, est utilisé. Il s’agit d’une douleur violente, parfois, accompagnée d’un gonflement du tendon affecté. Les articulations qui peuvent être le siège d’une tendinite sont l’épaule, le coude, le genou, mais également la hanche, les talons (talon d’Achille) et les poignets. En plus de la douleur graduelle ou soudaine, elles peuvent être marquées par d’autres symptômes, notamment un gonflement et une limitation de la gamme de mouvement au niveau de la zone affectée, une raideur articulaire ou une rougeur.

Dans bien des cas, la tendinite est la résultante des blessures sportives, des mouvements répétitifs ou prolongés, d’une sollicitation excessive du tendon ou d’efforts soutenus. Les coups, les chocs, les échauffements insuffisants lors d’une pratique sportive et une mauvaise posture peuvent également entraîner une inflammation du tendon. Aussi, la tendinite peut être causée par certains rhumatismes inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde), certaines maladies métaboliques (le diabète) ou par les effets secondaires de certains médicaments (les stéroïdes anabolisants).

Le traitement de la tendinite

Plusieurs remèdes homéopathiques permettent de soulager la douleur et de favoriser la mobilité chez les sujets affectés par la tendinite. Ainsi, pour traiter les tendons douloureux, ces solutions homéopathies sont mieux adaptées en fonctions des symptômes, de la localisation ou de la causalité de l’inflammation.

Lorsque le symptôme se manifeste par une sensation de brûlure et de raideur, une douleur tiraillante, aggravée par l’humidité et améliorée par le mouvement prolongé, la dilution 5 à 9 CH de Rhus toxicodendron s’avère très utile. Il faut en prendre 3 à 5 granules deux à trois fois par jour. Dans le cas spécifique d’une tendinite caractérisée par un tableau clinique dominé par un tendon contracté et raid, le traitement homéopathique consistera à prendre 5 granules de Causticum 5 CH toutes les heures durant 48 heures au cours de la phase aigüe, puis, 5 granules trois fois par jour jusqu’à ce que le patient guérisse.

La tendinite au niveau du coude sera soignée grâce aux effets bénéfiques de Kalium bichromicum 5 CH, à raison de trois granules, trois fois par jour. Pour soulager la tendinite de l’épaule, Symphytum 5 CH est un recours approprié avec une posologie qui consiste à prendre trois granules trois fois par jour.

Dans le cadre du traitement d’une tendinite qui survient brutalement à l’effort ou à la suite d’un effort prolongé, le remède homéopathique indiqué est Arnica montana 5 CH. Oralement, la dose est de 2 granules toutes les heures en association avec Rhus toxicodendron 5 CH. Parfois, l’inflammation du tendon survient à la suite d’une entorse. Dans ce cas, il convient de prendre 3 granules de Ruta graveolens 5 CH trois fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Lorsque la tendinite est sévère et résiste aux traitements homéopathiques, des solutions médicales doivent être envisagées pour éviter la déchirure au niveau du tendon. La déchirure du tendon, lorsqu’elle survient, requiert une intervention chirurgicale dans le but de réparer ce tissu fibreux. Parfois, il faudra éliminer les tendons altérés pour faciliter la croissance des tissus fibreux plus sains.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.