Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPsychologieEnfantsCrise de colère chez l’enfant
Crise de colère chez l'enfant

Gérer les crises de colère chez l’enfant

Aussi poli et respectueux soit-il, l’enfant manifeste un jour ou l’autre des crises de colère. Il crie, pleure, hurle, trépigne. Il se roule par terre, serre les dents, donne des coups de poings ou de pieds. Parfois, il retient son souffle. Les enfants expriment ainsi de façon explosive et audible leur frustration et leur colère. Récurrentes ou passagères, ces crises de colère, associées à diverses causes, peuvent être désamorcées à travers certaines attitudes parentales.

Selon des spécialistes, les crises de colère débutent entre 7 et 9 mois après la naissance, s’intensifient vers 18 mois, perdurent même à 3 ans et deviennent plus espacées, exceptionnelles vers 4 ans. Entre 5 et 6 ans, l’enfant arrive à mieux contrôler ses émotions [3].

Pourquoi l’enfant manifeste des crises de colère ?

L’enfant se comporte ainsi parce que c’est de son âge. C’est sa façon d’exprimer ses émotions, notamment la colère et la frustration. Il adopte ces comportements explosifs parce qu’il est débordé par des émotions négatives et qu’il n’est pas en mesure d’utiliser des mots pour exprimer sa frustration.

L’enfant manifeste avec autant de vigueur ses sensibilités négatives parce qu’il éprouve des difficultés pour contrôler les états émotifs intenses et ne parvient pas à les exprimer verbalement du fait de ses capacités langagières limitées.

L’enfant peut également perdre son sang-froid pour bien d’autres raisons :

  • soit, il désire attirer l’attention des parents ;
  • soit, par le passé, il a obtenu ce qu’il voulait après avoir manifesté une crise de colère.

Comment faire face aux crises de colère ?

Sans hausser le ton ni donner l’ordre à l’enfant de se calmer, les parents devront plutôt garder leur calme, ne pas se laisser impressionner par les crises de colère de leur progéniture. Il serait judicieux d’aider l’enfant à identifier l’émotion qu’il ressent et à faire en sorte qu’il puisse exprimer sa frustration à travers des mots et non par des gestes.

Les parents doivent comprendre ce qui irrite l’enfant et trouver des mots justes pour interpréter, donner un sens à l’émotion qu’il ressent en reformulant ou en expliquant les sentiments qui provoquent sa frustration. Il s’agit d’aider l’enfant à mettre des mots sur sa frustration avec des reformulations comme : « je comprends que tu n’aimes que je te fasse des reproches. Je constate que tu es très en colère contre moi. C’est la raison pour laquelle tu cries et fais des roulades à terre ».

Amoindrir les crises de colère chez l’enfant

Il n’est pas possible d’empêcher systématiquement les manifestations de colère chez l’enfant mais il est possible d’en amoindrir la fréquence en évitant les attitudes irritantes à son endroit. Au cours d’un déplacement, il est indiqué d’emporter le jouet favori et une collation pour permettre à l’enfant de ne pas s’ennuyer et de ne pas avoir faim. L’enfant apprécie être averti sur ce qui l’attend, notamment ce qu’il verra ou fera pendant la journée. Cela lui évite d’être contrarié. Si l’enfant commence à s’agiter malgré l’attention des parents, il faut prendre les devants et lui demander ce qu’il souhaite en lui posant plusieurs questions (« as-tu faim ? », « es-tu fatigué ? ») jusqu’à ce qu’il réponde par l’affirmative en hochant la tête (s’il ne parle pas encore bien). Les parents doivent se préparer et donner la réponse idoine.

Il importe de ne pas céder à la colère de l’enfant chaque fois qu’il l’exprimera. Cette attitude parentale l’aidera à comprendre qu’il n’a rien à gagner à s’irriter fréquemment.

Toutefois, il importe de ne pas rester totalement indifférent. Le parent doit s’atteler à inculquer à sa progéniture qu’elle peut obtenir satisfaction sans s’adonner à des explosions de colère [4].

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.