Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéTraitementsMatérielÉpaulière

Épaulière : mode d’action, indications thérapeutiques, contre-indications

Épaulière

L’épaulière est un support orthopédique destiné au maintien des articulations de l’épaule. Caractérisée par une forme généralement triangulaire, elle apporte la contention appropriée et l’assistance nécessaire en vue de stabiliser ce complexe articulaire particulièrement vulnérable. Cette région du corps humain, couramment sollicitée lors de la réalisation des gestes de la vie quotidienne ou des mouvements de grandes amplitudes, peut être affectée par une fracture, une luxation, une inflammation et d’autres pathologies.

L’épaulière constitue un moyen matériel qui protège et supplée les articulations déficitaires tout en favorisant l’immobilisation de l’épaule. Par ailleurs, elle assure une protection adéquate des articulations lors de la pratique des activités sportives. Pratique et confortable, elle contribue efficacement à la prévention de la luxation ou d’une instabilité et au traitement de diverses pathologies de l’épaule.

Mode d’action

L’épaulière assure la stabilisation de l’épaule en exerçant une action de contention en couvrant les épaules. Cette contention soulage la douleur. Equipée de sangle dynamique, elle facilite l’immobilisation et limite plusieurs mouvements de l’épaule (la flexion, l’extension, la rotation externe et interne, l’abduction et l’adduction). Cette limitation accélère la rééducation et réduit également la douleur. Ainsi, elle exerce une action d’immobilisation antalgique.

L’épaulière empêche la rotation excessive et les mouvements circulaires douloureux. Elle améliore la fonction articulaire et recentre l’articulation gléno-humérale qui unit l’humérus à l’omoplate. L’épaulière sert de support et permet, ainsi, d’éviter la dislocation et la douleur.

Ainsi, l’épaulière assure une action compressive, stabilisatrice et proprioceptive. Elle corrige une malposition de l’épaule. Lors de la réalisation des activités physiques, elle apporte une protection et un maintien, grandement bénéfiques aux sportifs.

Indications thérapeutiques

L’épaulière est indiquée pour les douleurs aigües et chroniques de l’épaule, les irritations des tissus mous de l’épaule ainsi que les tendinites. Elle déploie un effet thérapeutique qui soulage les douleurs et accroît la circulation sanguine dans le but d’accélérer la guérison.

Elle est utilisée à titre thérapeutique, en traumatologie, en présence d’une fracture localisée au niveau de l’épaule. Elle permet de traiter les fractures de la tête humérale, du trochiter (une partie de l’humérus), de la clavicule avec ou sans déplacement. Les luxations de l’épaule, en l’occurrence, celles de l’articulation scapulo-humérale et de l’articulation acromio-claviculaire, constituent des indications liées à l’utilisation de l’épaulière. Elle favorise l’immobilisation de l’épaule après une luxation. Elle offre une stabilité en présence des diverses blessures de l’épaule.

En rhumatologie, l’épaulière est préconisée en présence de l’arthrose de l’épaule, des formes légères d’ostéo-arthrite, des douleurs articulaires au niveau de l’articulation acromio-claviculaire.

En post-opératoire, le port de l’épaulière est indiqué après une chirurgie de la coiffe du rotateur. Elle favorise le maintien de l’épaule après une intervention chirurgicale.
Elle s’avère utile en neurologie dans le cadre du traitement de l’hémiplégie spastique ou flasque.

Aussi, l’épaulière est utilisée à titre préventif lors des luxations récidivantes de l’épaule, des instabilités de l’épaule ou des blessures articulaires. Aussi, le port de l’épaulière peut être conseillé en prévention lors de la reprise des activités sportives après un traumatisme.

Contre-indication

Les épaulières sont conçues avec plusieurs matières au nombre desquelles figurent la laine, le nylon, le coton, le lycra, le polyamide, l’élasthanne, le polyester, le néoprène, le polyuréthane. Une hypersensibilité à un composant qui intègre la fabrication de ce support orthopédique, constitue une contre-indication.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Messages

  • , par rivière

    bonjour
    je suis hémiplégique gauche. en outre j’ai une luxation de l’épaule. quel modèle d’épaulière me conseillez-vous .avez-vous un lien et si oui est-ce qu’il est pris en charge par la sécurité sociale.
    merci

  • , par Eymard

    @Rivière,
    Nous vous conseillons plutôt de consulter un orthopédiste qui, après consultation, saura vous conseiller l’épaulière appropriée à votre cas. Merci

  • , par hardy lohann

    Bonjour , j’ai récemment eu une fracture de l’omoplate , je pratique le judo et j’aimerai savoir si une épaulière peut protéger mon omoplate lors des chutes ?

    • , par Eymard

      @Hardy
      Bonjour,
      Oui, l’épaulière constitue une protection efficace pour les sportifs. Toutefois, il ne faut pas se laisser aller mais plutôt penser à amortir toute chute imminente par soi-même aussi.
      Cela dit, il est recommandé de faire des séances de kiné et de musculation de l’épaule afin de consolider l’omoplate et d’éviter d’autres luxations.
      Merci

  • , par ben

    Bonjour, après une luxation de l’épaule je suis censé me faire opérer avec 6mois sans aucune activité. Mais en attendant cette opération puis-je continuer à jouer au rugby avec une épaulières type sso est wrap ?

  • , par guena

    Bonjour je me suis luxer l’epaule il y a 3 mois lors d’un combat de kickboxing (récidive après une opération il y a 5 ans).j’ai aujourd’hui repris les entrainements mais apres quelques crochets je ressens l’instabilité de mon epaule.est ce qu’une epauliere serait la solution pour ne plus àvoir de douleur pendant mes Entraînement ?

  • , par sirka

    bonjour, je souffre de tendinite chronique à l’épaule au niveau du sus épineux ( je suis suivi par un kiné ainsi qu’un Ostéo) De plus, je suis barmaid/serveuse et sollicite donc beaucoup mon épaule. suite à encore une tendinite j’ai du arrêter le sport (natation, HIIT fitness, etc etc), pour me soulager au travail et ainsi pour reprendre le sport est ce qu’une epauliere me serai utile ?

  • , par Florian

    Bonjour,
    Je viens de subir une opération de la coiffe des rotateurs. Réparation des sous épineux et sous scapulaire (ruptures totales), du sus épineux (Rupture partielle) + tenodèse du long biceps suite à luxation...
    Mon immobilisation de 8 semaines touche à sa fin et je m’interroge sur l’achat d’une épaulière pour remplacer l’attelle et reprendre (très progressivement) mes activités sportives (running et velo).
    Pensez-vous pertinent de recourir à une épaulière dans cette situation, et si oui, pouvez-vous me conseiller un modèle ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Florian

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.