Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéTraitementsMatérielSondes vésicales ou urinaires

Les sondes vésicales ou urinaires

Sondes vésicales ou urinaires

Une sonde vésicale est un tube creux introduit dans la vessie à travers l’urètre. Elle permet de drainer le contenu de la vessie, en cas de rétention urinaire ou lorsque le patient est affecté par une pathologie de la prostate, une tumeur vésicale, un rétrécissement de l’urètre ou du col de l’utérus.

Reliant la vessie à une poche d’urines, les sondes urinaires se présentent sous plusieurs modèles. Elles se distinguent par les formes, les dimensions et les matériaux constitutifs qui les spécifient.

Les différentes formes des sondes vésicales

Assez souples, les sondes vésicales sont constituées d’un corps généralement creux et cylindrique et de deux extrémités (distale et proximale).

L’extrémité distale qui est introduite dans la vessie, peut avoir une forme droite ou béquillée, ouverte ou fermée. Elle peut être marquée, sur certains modèles, par la présence d’un ballonnet (sonde de Foley), d’un ou plusieurs ouvertures latérales appelées œils latéraux, aux contours plus ou moins arrondis ; ce sont des orifices de drainage qui ont la forme d’un œil.

Ainsi, cette extrémité peut être incurvée avec deux ou trois orifices de drainage.
L’extrémité proximale ou la tête de la sonde vésicale, peut être droite ou à godet tronconique.

Les dimensions des sondes vésicales

Les sondes vésicales à une voie, deux voies, voire trois voies, sont caractérisées par une longueur et un diamètre.

Exprimée en centimètre (cm), la longueur d’une sonde vésicale varie considérablement et coïncide généralement avec celle de l’urètre. Les longueurs standards sont pour les hommes 30 à 50 cm. La longueur de référence est de 7 à 20 cm pour les femmes et 7 à 30 cm pour les enfants et les adolescents.

Le diamètre ou le calibre extérieur de la sonde vésicale, est exprimé en charnière (CH) qui correspond à 1/3 de millimètres (mm). Ce diamètre varie entre 4 et 26 CH, avec en général 6 à 8 CH en pédiatrie, 12 à 18 pour les hommes et 8 à 14 pour les femmes.

Les sondes vésicales sont identifiées par le biais des connecteurs caractérisés par une couleur qui correspond à un diamètre bien défini. Le connecteur est de couleur noire pour les sondes vésicales 10 CH. La couleur est blanche pour les sondes 12 CH, rouge pour les sondes 18 CH.

Les matériaux constitutifs

Les matériaux utilisés pour la fabrication des sondes vésicales sont le latex, le latex enduit téflon, le latex enduit hydrogel, la silicone, le polychlorure de vinyle (PVC), le polyuréthane (PUR).

Les sondes vésicales en latex sont destinées à des utilisations permanentes supérieures à deux jours. Pour une durée de 48 heures, les sondes en PUR sont bien adaptées. Les sondes vésicales en PVC, caractérisées par une haute qualité et par une bonne capacité de drainage, sont utilisées en post-opératoire, pour les sondages intermittents.

Pour les sondages de longue durée, les sondes vésicales en silicone sont bien indiquées. Pour des sondages permanents de deux à trois semaines, les sondes vésicales conçues avec le latex enduit téflon sont généralement utilisées. Les dispositifs en latex enduit hydrogel, sont requis pour les sondages permanents supérieurs à 21 jours.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.