Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticExamens in vivoColoscopie
Coloscopie
Mercredi 20 mai 2015

La coloscopie : principe, déroulement et indications

La coloscopie ou la colonoscopie est un examen d’imagerie médicale qui permet de visualiser la paroi interne du côlon à l’aide d’une sonde munie d’une caméra à une extrémité. Le côlon est le segment terminal de l’intestin qui se présente sous la forme d’un tube creux et se termine par le rectum qui aboutit à l’anus. Au cours de cet examen, le médecin examine tout le revêtement de cette partie de l’intestin qui va du cæcum au rectum.

La coloscopie permet de détecter des anomalies au niveau de la paroi du côlon et de dépister des pathologies, notamment, le cancer colorectal. Utilisé à des fins diagnostiques, la coloscopie permet, également, de réaliser des prélèvements et des gestes thérapeutiques.

Principe

Un tube en matière plastique, long et flexible, est introduit prudemment dans le rectum, puis sans forcer, conduit tout le trajet du côlon. Ce tube appelé coloscope, est pourvu d’une source lumineuse. Il est doté d’une caméra miniaturisée à l’extrémité. Cette caméra permet d’enregistrer les images. Elle possède une haute résolution qui permet de visualiser la paroi du côlon, sur un écran.

Le coloscope est guidé dans toutes les directions afin de mieux explorer l’intérieur du côlon. Des petites interventions et des biopsies peuvent être réalisées grâce aux instruments associés au coloscope.

Déroulement

Pour vider les selles du côlon, le patient est invité à boire une solution qui permet d’évacuer toutes les matières fécales. Pour faciliter la tolérance de l’examen, la coloscopie se déroule sous anesthésie générale ou sous une sédation légère.

Avant le déroulement de l’examen, le patient est couché sur le côté et les genoux pliés vers le haut. Le coloscope est inséré dans l’anus, est glissé graduellement et doucement dans le côlon. Lors de la progression, un gaz est insufflé à l’aide d’un appareil afin de détendre la paroi de l’intestin et de mieux l’explorer. Dès que ce tube souple parvient au point de jonction entre l’intestin grêle et le côlon, il est doucement retiré par le médecin qui observe de façon méticuleuse la paroi du côlon grâce à une source de lumière et à une caméra.

Ainsi, lors du retrait le médecin examine l’image de la paroi du côlon sur un écran vidéo. En plus de l’exploration du côlon, des petits morceaux de tissu peuvent être prélevés, des polypes peuvent être enlevés.

Cet examen dure environ une trentaine de minutes, voire un peu plus lorsque le médecin doit retirer un polype.

Indications

La coloscopie est indiquée en présence des saignements intestinaux, d’une diarrhée chronique, des douleurs abdominales récurrentes, d’une modification chronique du transit intestinal. Elle est recommandée aux patients affectés par une inflammation du côlon, une colite ulcéreuse, la maladie de Crohn (une affection inflammatoire du tube digestif), des émissions fécales sanglantes et des polypes du côlon.

Aussi, la coloscopie permet de détecter des anomalies du côlon ou de dépister le cancer du côlon, des lésions cancéreuses ou des tumeurs précancéreuses. Le diagnostic du cancer colorectal et des polypes adénomateux peut être établi grâce à la coloscopie

Elle permet, également, de faire des prélèvements (des biopsies) au niveau de la muqueuse du côlon en vue de réaliser des analyses au microscope. La coloscopie permet d’initier des gestes thérapeutiques, notamment l’ablation des polypes.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.