Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDiagnosticExamens in vivoLaparoscopie
Laparoscopie

Laparoscopie : principe, déroulement et applications

La laparoscopie est une technique chirurgicale mini-invasive qui consiste à introduire un appareil optique dans la cavité abdominale à travers de petites incisions ombilicales. Cet examen réalisé à des fins diagnostiques et thérapeutiques, permet de visualiser l’intérieur de l’abdomen et d’effectuer une intervention chirurgicale. Pour ce faire, le chirurgien effectue de très petites incisions cutanées et se sert d’un mince instrument, le laparoscope, relié à une caméra.

La laparoscopie permet d’éviter les grandes incisions (ouverture de tout l’abdomen), de réduire la douleur péri-opératoire, post opératoire et le temps d’hospitalisation. La récupération et la reprise des activités sont plus rapides, avec, par ailleurs, peu de sutures. Cette technologie chirurgicale de pointe, est utilisée dans diverses branches médicales, notamment, en chirurgie viscérale, en gynécologie, en urologie.

Principe

Cet examen de l’intérieur de l’abdomen consiste à insérer un mince instrument ou un petit tube à fibre optique, appelé le laparoscopie, dans la cavité abdominale à travers une petite ouverture de la paroi abdominale. Le laparoscope est relié à une caméra à haute résolution et à une source de lumière qui va éclairer l’abdomen. De l’extérieur, le chirurgien déplace le laparoscope, il peut, ainsi, visualiser les images captées par la caméra, sur un écran vidéo, disposé à proximité du patient. Lors de l’opération, les images émises par la caméra, caractérisée par un effet grossissant, permettent de voir l’intérieur de l’abdomen sur un écran.

Déroulement

L’intervention par laparoscopie se déroule sous anesthésie générale complète. Plusieurs incisions de 0,5 à 1 cm environ, sont réalisées au niveau de la paroi de l’abdomen. L’une des incisions, permet d’introduire une mini-caméra vidéo dans la cavité abdominale. Les autres incisions permettent d’introduire les fins instruments chirurgicaux destinés à l’acte chirurgical. Une fine aiguille creuse est également insérée dans la cavité abdominale. Elle permet d’introduire du gaz carbonique inoffensif qui soulève la paroi abdominale et crée un espace entre celle-ci et les différents organes, notamment les viscères. Après l’intervention, tous les instruments sont retirés, le gaz carbonique est évacué, les incisions sont refermées.

Applications médicales

La laparoscopie est utilisée en vue de rechercher la cause d’une affection ou d’établir un diagnostic en présence d’un trouble (la laparoscopie diagnostique) ou de réaliser des procédures d’intervention chirurgicale (la laparoscopie thérapeutique).

  • Laparoscopie diagnostique

Elle permet de détecter les causes des différents signes cliniques qui surviennent au niveau de la cavité abdominale. Aussi, elle permet d’examiner les différents organes internes, entre autres, le foie, l’intestin grêle, la vésicule biliaire, le péritoine, l’ovaire, l’utérus, en vue de poser un diagnostic et de rechercher une anomalie La laparoscopie diagnostique est indiquée en vue d’identifier la cause d’une douleur au niveau de l’abdomen ou de rechercher une anomalie qui n’a pas été clairement détectée par les résultats de la radiographie ou de l’échographie. Ainsi, l’origine d’une péritonite suspectée peut être détectée grâce à la laparoscopie.

  • Laparoscopie thérapeutique

Elle permet de réaliser des interventions chirurgicales au niveau des organes abdominaux, de l’appareil génital féminin et masculin, du système gastro-intestinal. Cette technique chirurgicale permet de traiter certaines lésions de l’utérus, le kyste endiométrique de l’ovaire, les prolapsus génitaux. Les opérations sont réalisées avec plus de précision dans le cadre d’une ablation d’une vésicule biliaire, d’un fibrome utérin ou d’une kyste au niveau des ovaires, d’un traitement des occlusions intestinales ou d’une grossesse ectopique.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com, téléphone:+225 47 36 37 67