Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticExamens in vivoEchographie
Echographie
Samedi 2 mai 2015

Echographie : explorer l’organisme humain par les ultrasons

L’échographie est un examen indolore qui permet d’explore l’intérieur du corps par l’usage d’ondes ultrasonores de haute fréquence. Couramment utilisée en obstétrique, elle permet d’obtenir des images de l’enfant à venir, de déterminer son sexe, d’étudier la vitalité et le développement du fœtus. Elle est également utilisée dans diverses branches médicales pour la visualisation de la morphologie, de l’état fonctionnel d’un organe et pour le dépistage d’une anomalie ou d’une formation pathologie.

Cette méthode d’exploration non-invasive est une application de la technologie ultrasonore. Elle constitue un outil précieux pour l’évaluation diagnostique et pour le suivi des actions thérapeutiques.

Le principe

Le principe de fonctionnement de l’échographie est basé sur l’utilisation des ondes ultrasonores, (inaudibles pour l’oreille humaine), produites par une sonde qui joue le rôle de récepteur et d’émetteur. Ces ondes se propagent à travers certaines régions de l’organisme, traversent les tissus et sont renvoyées sous forme d’un écho. Ces ondes réfléchies qui interagissent avec la matière qu’elles traversent, retournent vers la sonde, puis, sont électroniquement converties en images.

Cette sonde, agissant comme un émetteur et récepteur de faisceau d’ultrasons, est reliée à un amplificateur et à un écran. L’analyse de ce signal par un système informatique permet la retransmission en direct d’une image sur un écran vidéo. C’est le recueil et le traitement de ce signal qui permet la visualisation des organes et des structures anatomiques. Ainsi, les mouvements des organes et des structures du corps sont observables en temps réels.

Le déroulement de l’examen d’échographie

L’échographie est constituée d’une sonde, d’un système informatique, d’une console de commande, d’un moniteur et d’un système d’enregistrement des données. Pour la réalisation de l’examen, le patient est couché sur une table d’examen. Une couche de gel à basse d’eau, est étalée sur la surface cutanée en vue de faciliter la propagation des ondes. Après l’application du gel, une sonde est placée sur la peau de la région à examiner. Elle est déplacée, selon les besoins, avec une légère pression.

Applications médicales

L’échographie est utilisée pour s’assurer de la présence d’une grossesse, pour observer l’environnement du fœtus (le liquide amniotique, le placenta), pour suivre l’état et l’évolution du fœtus. Elle permet de vérifier le mouvement et le rythme cardiaque du fœtus, le nombre de fœtus, l’emplacement du placenta par rapport au col de l’utérus et de déterminer l’âge exact du fœtus.

En dehors de la grossesse, cet acte médical permet d’étudier divers organes, notamment, les organes génitaux (prostate, utérus, ovaires, testicules), l’abdomen, le petit bassin, le cou, les reins, le pancréas, les vaisseaux sanguins, les ligaments, le cœur.

Au niveau des organes reproducteurs féminins, l’échographiques permet de détecter des tumeurs, des inflammations au niveau des ovaires, des trompes de Fallope ou de l’utérus.

La mise en évidence des anomalies, à savoir les kystes et les malformations constituent, également des indications de l’échographie qui est utilisée pour le diagnostic des tumeurs cancéreuses et non-cancéreuses.

Aussi, lors des prélèvements des cellules ou d’un morceau d’une tumeur avec une aiguille en vue de réaliser des examens au microscope, l’échographie permet de guider le radiologue. Ce dernier peut, ainsi, faire des prélèvements au bon endroit grâce à cette technique d’imagerie médicale.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.