Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDiagnosticExamens in vivoArthroscopie

L’arthroscopie

Arthroscopie

L’arthroscopie est un mot qui provient de deux mots grecs Arthron (articulation) et Skopein (observer/examiner). Ce terme signifie littéralement "regarder à l’intérieur de l’articulation’’. Dans le milieu médical, l’arthroscopie est un terme utilisé pour désigner une procédure chirurgicale, utilisée par les chirurgiens, en vue de visualiser, de diagnostiquer et de traiter les troubles à l’intérieur des articulations. Elle consiste à introduire, dans une articulation ou autour d’une articulation, notamment celle du genou ou de l’épaule, un tube étroit contenant une caméra vidéo à fibres optiques et un système d’éclairage. Il s’agit donc de la visualisation de l’intérieur des articulations à l’aide d’un arthroscope à des fins diagnostiques ou thérapeutiques dans le cadre d’une procédure chirurgicale ultra-précise.

Lors d’une arthroscopie, le chirurgien utilise un petit tube dénommé arthroscope. Ce tube est équipé d’un système optique, d’un système d’éclairage. L’arthroscope est couplé à une caméra vidéo reliée à un écran de télévision.

Après avoir réalisé deux incisions de petite taille, le chirurgien introduit, l’arthroscope dans l’articulation à travers l’une des incisions, (la seconde incision permet d’insérer les instruments fins nécessaires à l’opération, au niveau de l’articulation). Le système d’éclairage de l’arthroscope permet d’illuminer la structure interne de l’articulation et grâce à la caméra vidéo, l’image de l’articulation s’affiche sur un écran de télévision.

Le chirurgien peut, ainsi, observer, les ligaments, les tendons, les cartilages et toutes les autres structures de la cavité articulaire en pivotant l’arthroscope. Cette visualisation lui permet d’effectuer une intervention chirurgicale, de traiter un trouble articulaire. Il peut, également, effectuer des prélèvements avec les pinces qui peuvent être disposées sur l’arthroscope.

Déroulement d’une arthroscopie

Avant l’examen, après avoir enlevé ses vêtements et ses bijoux, le patient peut être couché sur le dos, le ventre ou sur le côté en adoptant une position adaptée pour la réalisation de l’intervention au niveau de la partie du corps à traiter.

L’arthroscopie est réalisée dans une salle d’opération. Elle nécessite une anesthésie générale ou locale en fonction de la durée de l’intervention ou de la zone à explorer. Après la désinfection méticuleuse de la peau autour de la zone à traiter, de petites incisions sont effectuées pour introduire l’arthroscope et d’autres instruments chirurgicaux.

Selon le type d’intervention, la durée est de 30 minutes à 2 heures. Après l’intervention, l’arthroscope et les instruments chirurgicaux sont retirés. Les incisions sont couvertes par une compresse stérile. Ces petites incisions peuvent se refermer d’elles-mêmes. Des antalgiques peuvent être prescrits au patient en présence des douleurs qui peuvent être ressenties après l’intervention.

Applications médicales

L’arthroscopie permet d’explorer les structures articulaires, notamment, les cartilages, les ménisques, les ligaments, les insertions tendineuses, dans le but de déceler des anomalies ou de réaliser des interventions chirurgicales.

Les médecins ont recours à l’arthroscopie dans le but de diagnostiquer et de traiter divers troubles liés aux articulations, au poignet, au coude.

Dans le cadre d’une démarche diagnostique, l’arthroscopie est utilisée pour comprendre les causes d’une douleur articulaire, pour rechercher les causes d’un trouble au niveau des articulations.

L’arthroscopie permet de réaliser des interventions chirurgicales intra-articulaires dans le but de supprimer des irrégularités au niveau des cartilages, de réparer des ligaments ou de réinsérer des tendons de la coiffe des rotateurs au niveau de l’épaule.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.