Nous souhaitons un prompt rétablissement à toutes les personnes atteintes de COVID-19

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter un médecin et suivre ses conseils en priorité.

Sainte SantéNutritionAliments et vitaminesAlimentation Ayurveda

Comment l’Ayurveda aborde l’alimentation ?

Alimentation Ayurveda

L’Ayurveda est une médecine holistique issue de la tradition indienne, envisageant le corps et l’être humain dans son ensemble. Cette médecine traditionnelle est caractérisée par une approche thérapeutique entièrement naturelle, basée l’utilisation des plantes médicinales ainsi que le massage et la nutrition. En ce qui concerne l’alimentation, l’approche de l’Ayurveda est basée sur des principes et sur la science des six goûts. Cette approche nutritionnelle est également fondée sur 3 forces dynamiques appelées les ‘’doshas ‘’ et consiste donc à manger selon son dosha.

Principes de l’alimentation selon l’Ayurveda

L’approche nutritionnelle de l’Ayurveda distingue les aliments en fonction de leur qualité digestive (aliments purs, stimulants ou ignorants) et de leur goût (sucré, aigre, salé, piquant, amer ou astringent). Elle est également fondée sur un certain nombre de principes :

  • la consommation des fruits en dehors des repas ou au moins 30 minutes avant le repas et en évitant de les associer avec d’autres aliments.
  • La prise des repas dans un environnement calme et dans une ambiance détendue, en étant assis, en mâchant bien les aliments.
  • Le fait de ne pas consommer les boissons glacées, froides ou les aliments qui sortent directement d’un réfrigérateur, tout en privilégiant les boissons ou les aliments chauds ou servis à température ambiante.
  • La consommation des aliments naturels, bio ou frais pour éviter les effets des pesticides, des additifs.
  • La prise d’un déjeuner consistant lorsque l’on a une vraie sensation de faim et un dîner léger tout comme le petit déjeuner.
  • La prise de repas uniquement lorsque la sensation de faim prévaut vraiment et lorsque l’on a entièrement digéré le repas précédent.

Les six goûts

LAyurveda aborde l’alimentation en sélectionnant les aliments en fonction du goût qui les caractérise. Il y a 6 goûts et un repas complet est un repas qui comprend ces six goûts. Les goûts ou les saveurs se présentent comme suit :

  • Sucré : les céréales, la patate douce, la carotte…
  • Salée : les algues, le sel...
  • Acide : la tomate, les citrons, les fromages…
  • Amer : le café, le pamplemousse, les amandes amères…
  • Astringent : la grenade, l’ail, les pois chiches…
  • Piquant : les oignons, les aromates, le poivre noir…

Manger selon son dosha

Selon l’Ayurveda, l’équilibre et l’harmonie sont possibles chez l’être humain s’il parvient à une compréhension et à une meilleure connaissance de son alimentation. L’alimentation doit être adaptée en utilisant les saveurs à bon escient, car chacune d’entre elle a un impact sur le dosha prédominant. Ainsi, pour atteindre l’équilibre, pour bénéficier d’une bonne santé, en fonction du dosha, il y a des aliments à éviter ou des aliments à privilégier.

En effet, le dosha est une force dynamique ou une constitution de base. Il s’agit d’un profil qui définit chaque être humain et permet de savoir l’alimentation qui est appropriée en fonction du dosha qui le caractérise. Il existe 3 types de dosha : vata, pitta, kapha. Un régime alimentaire adapté au dosha est un gage de bonne santé. Il convient, donc, de manger selon son dosha.

Quelle alimentation pour le vata ?

Les saveurs bénéfiques au vata sont le sucré, le salé et l’acide. Les aliments à privilégier sont les repas digestes, nourrissants, les plats chauds, les boissons chaudes ou tièdes. Aussi, il faut éviter ou limiter les substances amères ou astringentes, les aliments crus (légumes et salades crus), froids ou trop glacés.

Quelle alimentation pour le pitta ?

Les saveurs amères, sucrées et astringentes sont mieux adaptées pour le pitta. Les aliments à privilégier sont : les légumes amers ou astringents, les substances rafraichissantes, les aliments frais ou tièdes. Il faut éviter les aliments excessivement salés, les aliments frits ou trop chauds, les aliments fermentés et les excitants.

Quelle alimentation pour le kapha ?

Le kapha a pour saveurs appropriées, le piquant, l’amère et l’astringent. Ainsi, il doit avoir pour priorité au niveau de l’alimentation, les aliments tièdes ou chauds, les substances piquantes (épices, moutarde, gingembre), les aliments amers (curcuma). Les excès d’aliments froids, sucrés, salés, acides sont à éviter ainsi que le lait, le fromage.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.