Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéNutritionAliments et vitaminesChocolat et santé
Chocolat et santé

L’impact du chocolat sur la santé

En plus d’être un délice, le chocolat présente d’indéniables bénéfices pour la santé humaine. Une de ses composantes, le beurre de cacao, était utilisé par les Aztèques et les Mayas comme baume pour traiter des troubles pulmonaires, hépatiques, pour hâter la cicatrisation des gerçures et pour se protéger des rayons ultraviolets du soleil. Les bienfaits du chocolat s’étendent aussi aux yeux : selon des études portant sur la DMLA (dégérescence maculaire liée à l’âge), les minéraux, les vitamines et les antioxydants que le chocolat renferme, réduisent d’un quart en cinq ans le risque de développer cette maladie.

La liste des effets positifs du chocolat sur la santé des hommes est longue mais il ne faut pas perdre de vue ses limites qui amènent les spécialistes à recommander une consommation plutôt modérée.

Avant d’examiner les bienfaits du chocolat sur la santé, il importe d’en connaître la composition.

Composition du chocolat

Le chocolat renferme une variété d’éléments nutritifs. Dans100 g de chocolat, les spécialistes trouvent 1 g d’eau, 6 g de protéines, 9 g de fibres, 27 g de lipides (dont une grande proportion d’acide stéarique) et 54 g de glucides. Le chocolat contient un grand nombre de sels minéraux et d’oligo-éléments : du magnésium, du phosphore, du potassium, du chlore, de l’iode, du fer, du fluor, du zinc, du cuivre, du calcium et du sodium. Par ailleurs, le chocolat est riche en flavonoïdes (théobromine, catéchine, épicatéchine, caféïne, …), des substances aux propriétés antioxydantes. On y trouve aussi de la vitamine A, B12, D et E.

Principaux bienfaits du chocolat sur la santé humaine

Les bénéfices du chocolat sont notables sur les systèmes nerveux central, circulatoire, respiratoire et gastro-intestinal. Les bienfaits du chocolat sur la peau méritent aussi d’être soulignés.

Sur le système nerveux central

En raison de sa teneur en théobromine (1 à 3 %), une substance de la même famille que la caféine, le chocolat induit une forte activité du système nerveux central. Le chocolat s’avère un stimulant doux et permanent qui impacte agréablement l’humeur ; il se vendait au XIX ème comme fortifiant, en pharmacie.

Sur l’appareil circulatoire

L’épicathéchine, polyphénol contenu dans le chocolat noir et lui conférant son gout amer, a des effets intéressants sur la santé cardiovasculaire. Intégré à des boissons chocolatées données à plusieurs patients souffrant d’insuffisance cardiaque et de diabète de type 2, l’épicathéchine a permis la relaxation des vaisseaux sanguins et amélioré l’état de santé de ces malades.

Les spécialistes expliquent que les flavonoïdes contenus dans la poudre de cacao et le chocolat noir permettent de mieux contrôler la taille des vaisseaux sanguins, de réduire la pression artérielle et de limiter l’hypertension grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires. Pour bénéficier de ces bienfaits à court terme, il faut consommer régulièrement ce type de chocolat, en collation ou au dessert.

Sur le système respiratoire

Consommé modérément, le chocolat soulage les toux chroniques. Lorsqu’une toux n’est pas apaisée par les médicaments classiques (sirops, entre autres) et persiste plus de deux semaines, elle peut être efficacement combattue par la théobromine, un flavonoïde contenu dans le chocolat noir à raison de 450 mg pour 100 g, dans le chocolat au lait (moins de 200 mg pour 100g) et dans certains fruits et légumes.

Pour mettre en évidence cet effet apaisant de la théobromine contre la toux, des chercheurs de l’Université de Hull en Grande Bretagne, ont mené des investigations sur des centaines de patients. Les personnes ayant reçu de la théobromine au cours de l’étude, ont vu leur état s’améliorer considérablement.

Déjà en Corée du Sud, la théobromine est le principe actif de remèdes antitussifs vendus en pharmacie.

Sur le système gastro-intestinal

Contre la diarrhée, le chocolat noir se révèle bénéfique s’il est consommé modérément. En manger trop pourrait favoriser l’effet inverse, selon diverses sources.

Sur la peau

Grâce à sa teneur en acide propanoïdique qui agit sur la croissance des cellules cutanées, le chocolat a un effet notable sur la cicatrisation, les rides et divers dommages causés à la peau.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com, téléphone:+225 47 36 37 67

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.