Être en bonne santé, c’est une grâce !

Coxites
Vendredi 7 août 2015

Coxites : classification, causes, symptômes, diagnostic, traitement

La coxite est une arthrite de la hanche. Elle peut être d’origine infectieuse ou rhumatismale. Elle provoque une inflammation de l’articulation ainsi que d’importantes douleurs. Le traitement repose sur le repos et des prescriptions médicamenteuses.

Les coxites entraînent une dégradation rapide du cartilage de la hanche. C’est une forme d’arthrite qu’il ne faut pas confondre à la coxarthrose qui est une dégradation du cartilage due à la vieillesse ou des contraintes mécaniques et qui ne provoque pas l’inflammation de la hanche.

Les différents types de coxites et leurs causes

La coxite rhumatismale survient généralement en même temps que certaines maladies telles que la polyarthrite rhumatismale qui entraîne une inflammation des articulations et dont l’origine est un dérèglement du système immunitaire. Cette pathologie peut aussi apparaître à la suite d’autres maladies de types inflammatoire comme les spondylarthropahties.

La coxite infectieuse est, quant à elle, assez rare et apparaît généralement chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Dans ce cas, l’inflammation est provoquée par des bactéries, en particulier les germes pyogènes comme le staphylocoque doré ou celui responsable de la tuberculose : le bacille de Koch. La contamination se fait par voie sanguine.

Symptômes et diagnostic d’une coxite

Le malade se plaint de douleurs au niveau de l’aine. Celles-ci deviennent plus intenses durant la nuit. Elles peuvent irradier au niveau de la fesse et du genou. Le patient a de la fièvre et des difficultés à marcher (boiterie). Les coxites provoquent une raideur de l’articulation avec dérouillage matinal.

En plus de l’examen clinique, plusieurs clichés radiologiques seront réalisés. Sur les clichés d’une personne atteinte de coxite, on observera une déminéralisation des os. L’IRM ainsi que la scintigraphie montrent un épaississement synovial et un épanchement articulaire.

Une ponction du liquide articulaire sera effectuée pour déceler d’éventuelles bactéries et établir l’antibiothérapie adéquate.

Traitement d’une coxite

Dans le cas d’une coxite infectieuse, des antibiotiques seront prescrits. Pour soulager les douleurs et réduire l’inflammation, des antalgiques ainsi que des anti-inflammatoires seront également prescrits. Il sera demandé au patient de se reposer et de marcher avec une canne.

Lorsque la découverte de la pathologie est tardive, il se peut que le cartilage soit trop abîmé. Dans ce cas l’intervention chirurgicale est la seule option. Selon l’avancée de la dégénérescence, le choix sera fait entre une prothèse partielle ou totale de hanche.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.