Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéPathologieMaladies des os et articulationsConflit antérieur de hanche
Conflit antérieur de hanche
Mercredi 5 août 2015

Conflit antérieur de hanche : classification, symptômes, traitements

Le conflit antérieur de hanche ou conflit fémoro-acétabulaire est une affection se traduisant par l’existence d’une butée du col du fémur sur le contour de la tête fémorale lors de la flexion du fémur. Ce conflit qui entraîne une dégradation progressive du cartilage qui va au fil du temps engendrer une arthrose de la hanche ou coxarthrose.

Pour parler de conflit fémoro-acétabulaire, il faut la réunion de trois éléments : une malformation osseuse, la répétition d’un geste (notamment dans le cadre d’une activité sportive) et une lésion articulaire. La pratique de certaines activités sportives comme l’athlétisme, les arts martiaux, le football ainsi que certaines anomalies au niveau de l’articulation sont des éléments favorisant l’apparition des conflits antérieurs de hanche.

Classification

On distingue deux types de conflits : conflit par effet came et celui par effet tenaille.

Le conflit par effet came

Dans ce cas, il existe au niveau de la jonction tête et col du fémur une sorte de bosse qui lors du mouvement de flexion provoque une hyperpression sur la paroi antérieure du cotyle. Cette pression à répétition va léser les parois cartilagineuses et entrainer une désinsertion du labrum.

Le conflit par effet tenaille

Pour ce type de conflit, c’est la paroi antérieure du cotyle qui est trop couvrante ce qui diminue l’amplitude lors du mouvement de flexion. Le labrum est pris en tenaille et subit le plus de dommage. Les lésions prédominent au niveau de la tête du fémur et sur le cotyle.

Symptômes

Le patient se plaint de douleurs au niveau de l’aine, du côté latéral de la hanche et des adducteurs. Les douleurs se manifestent lors des mouvements de flexion ou à la suite d’un effort et même en position assise. On constate des craquements et des pseudo-blocages au niveau de l’articulation.

Traitement du conflit antérieur de la hanche

Le traitement de cette pathologie est chirurgical. Le choix de la technique dépend de la gravité des lésions cartilagineuses. L’intervention se fait sous arthroscopie et en plus du traitement des lésions, le chirurgien corrigera les anomalies responsables du conflit pour éviter d’éventuelles récidives.

Pour des lésions trop importantes, le médecin optera d’abord pour des infiltrations de substances dans l’objectif de suppléer le cartilage lésé associé à des séances de rééducation. Puis la nécessité de la pose d’une prothèse partielle ou totale de hanche sera étudiée.

Voir aussi

Articles connexes


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.