Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Métatarsalgies : causes, facteurs, symptômes, diagnostic, traitement

Métatarsalgies

Les métatarsalgies sont des douleurs de l’avant-pied, nées d'un excès de contraintes au niveau des points d’appui de cette articulation. Très gênantes, ces douleurs sont d’origines multiples. Cette affection touche le plus souvent la femme et les personnes en surpoids.

L’avant-pied est composé de cinq métatarsiens. Dans l’appui normal, les têtes de ces métatarsiens suivent une même courbe et se posent ensemble sur le sol simultanément et de manière harmonieuse. Une anomalie de taille, de forme ou d’angulation au niveau des métatarsiens peut entrainer une hyperpression plantaire, d’où la survenue de métatarsalgies.

Causes et facteurs de risque

Les métatarsalgies peuvent avoir pour origine une anomalie anatomique au niveau de l’avant-pied. C’est la forme la plus fréquente et les douleurs se manifestent en station debout ou lors du piétinement.
Une métatarsalgie peut apparaitre à la suite d’un traumatisme, une fracture ou une entorse. Cette forme est plus fréquente chez les sportifs.

Dans certains cas, le port d’une paire de chaussures trop étroite comme les hauts talons peut favoriser la survenue de cette affection.

Cette affection peut également avoir une origine neurologique et son apparition peut être liée à la présence de certaines pathologies comme la maladie de Morton ou d’autres affections du pied comme les pieds creux, l’hallux valgus et le pied grec.

D’autres anomalies comme un tendon d’Achille trop court et la surcharge pondérale peuvent favoriser l’apparition de métatarsalgies.

Symptômes et diagnostic des métatarsalgies

Cette affection provoque des sensations de brulure à la station prolongée debout ou lors de la marche. On observe la présence de durillons au niveau des zones d’appui et les orteils sont recourbés en griffes.

Le diagnostic de cette affection repose sur l’examen clinique. Ensuite, des examens complémentaires comme la radiographie du pied peuvent être réalisés.

Le traitement des métatarsalgies

Le traitement est d’abord conservateur et en cas d’échec de celui-ci une intervention chirurgicale peut être réalisée.

Traitement conservateur

On demande d’abord au patient au patient d’observer une période de repos avec suppression de l’appui pendant environ trois semaines. Si une pathologie est à l’origine des métatarsalgies, un traitement est administré en fonction de la cause. Contre la douleur, des antalgiques et des anti-inflammatoires sont prescrits. Si ceux-ci se révèlent inefficaces pour lutter contre la douleur, des infiltrations de corticoïdes sont envisagées. Pour éviter un enraidissement de l’articulation ou une atrophie musculaire, des séances de massage et de rééducations sont réalisées. Pour corriger le défaut d’appui, le port de semelle orthopédique peut se révéler efficace. Des soins de pédicures peuvent être réalisés pour traiter les durillons.

Traitement chirurgical

Dans la majeure partie des cas, le traitement conservateur donne de bons résultats. La réalisation d’un geste chirurgical intervient lorsque les douleurs sont trop importantes et que les déformations au niveau des métatarsiens sont trop importantes.

Comment prévenir l’apparition de métatarsalgie ?

Pour prévenir l’apparition de métatarsalgie, il est nécessaire d’éviter toutes actions ayant tendance à surcharger l’appui au niveau de l’avant-pied. Il faut par exemple éviter de marcher sur la pointe des pieds. En cas de surpoids, il est nécessaire de perdre quelques kilos. Aussi, il faut abandonner le port de hauts talons et de chaussures trop serrées.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.