Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Camcolit
Jeudi 14 mai 2015, par Julien

Le régulateur thymique Camcolit

Le carbonate de lithium est commercialisé dans plusieurs pays. Au Royaume-Uni et en Irlande, il est vendu sous une dénomination commerciale bien connue : Camcolit. Ce stabilisateur de l’humeur est utilisé dans le cadre du traitement des troubles psychiques, en l’occurrence la prise en charge et la prévention des épisodes maniaque chez les patients affectés par le trouble bipolaire.

Disponible en comprimés, Camcolit favorise continuellement et lentement la libération du lithium dans le sang pendant plusieurs heures. Pour une efficacité de ce médicament, cette concentration régulière de lithium doit être maintenue à un certain niveau. Un niveau trop bas a pour conséquence, des résultats insatisfaisants ; un niveau trop élevé a pour corollaire, une intoxication au lithium qui peut générer des effets secondaires tels que les nausées, les diarrhées, les vomissements.

Indication

Le traitement et la prévention des états maniaques et hypomaniaques liés au trouble bipolaire constituent des indications de Camcolit. Ce stabilisateur de l’humeur est, également, prescrit en vue de prévenir les épisodes dépressifs et maniaques chez les patients affectés par le trouble bipolaire. Il est utilisé dans le cadre de la prise en charge thérapeutique et la prévention des récidives dépressives après l’échec des autres antidépresseurs.

Contre-indications

Camcolit est contre-indiqué chez les femmes enceintes et celles qui envisagent avoir un enfant , car il peut être nocif pour le fœtus en développement ou accroître le risque de malformations congénitales.

Aussi, les patients allergiques au carbonate de lithium ou à l’un des composants de ce médicament, doivent l’éviter.

La prescription de ce remède est déconseillée lorsque le patient est gravement déshydraté ou affaibli. Une altération de la fonction cardiaque, une cardiopathie sévère, une insuffisance grave de la fonction rénale, une hypothyroïdie non traitée, un faible niveau de sodium dans le sang, constituent également des cas de contre-indications.

Les femmes allaitantes ne devraient pas utiliser ce médicament qui passe dans le lait maternel et peut avoir des effets nocifs sur le nourrisson.

Camcolit n’est pas recommandé au sein de la population pédiatrique, notamment chez les enfants âgés de moins de 12 ans.

Précautions d’emploi

Avant et pendant la thérapie avec Camcolit, le fonctionnement rénal doit être constamment évalué. Aussi, des analyses de sang doivent être fréquemment effectuées en vue d’adapter la posologie et d’éviter une quantité excessive de lithium dans le sang. Ces analyses doivent être également entreprises lorsqu’apparaissent des signes d’intoxication, des signes de récidives maniaco-dépressives. Des examens de la thyroïde, de la fonction cardiaque et des analyses d’urines, doivent être initiés pendant le traitement.

L’accroissement du niveau de lithium dans le sang provoque un risque accru d’effets secondaire et de toxicité. L’emploi simultané de ce médicament avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, peut également accroître la quantité de lithium dans le sang. La prise de Camcolit avec des neuroleptiques peut provoquer une encéphalite.

Au cours du traitement, le patient doit éviter toute déshydratation qui amplifie certains effets secondaires. Pour cela, il doit boire, quotidiennement, de l’eau en quantité suffisante tout en évitant toute activité qui génère une transpiration excessive.

Le principe actif du Camcolit peut générer des effets secondaires susceptibles d’altérer les pensées et les réactions, c’est pourquoi, la prudence doit être de mise, chez les patients qui conduisent ou doivent exercer des activités qui exigent un niveau de vigilance accrue.

Effets secondaires

Certains patients peuvent éprouver des effets secondaires au cours du traitement avec l’apparition des signes d’allergie marquée par l’apparition des éruptions cutanées, de l’acné, du psoriasis, des démangeaisons au niveau de la peau.

Le gain de poids, la faiblesse musculaire, les nausées, les diarrhées, les vomissements, des rythmes cardiaques anormaux, des douleurs abdominales, des tremblements légers au niveau des mains, sont également d’autres effets secondaires associés au Camcolit.

Auteur: Julien

Messages

  • 31 mars 2016, 12:16, par gonzalez

    Bonjour je suis sous camcolit depuis une semaine en prise le soir plus lampibol et je me sent vaseuse le matin très fort et cela passe mais très peu pendant la journée et cette envie de pleurer toute la journée je n en peu plus

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.