Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Lithium

Le lithium

Le lithium, ce médicament d’origine naturel, est un régulateur de l’humeur. Il est caractérisé par des propriétés cliniques et pharmacologiques qui contribuent au traitement du trouble bipolaire.

Le lithium est donc un régulateur de l’humeur qui est couramment prescrit pour traiter le trouble bipolaire. Il s’agit d’un médicament psychiatrique, particulièrement, efficace en présence des troubles psychiques maniaco-dépressifs. Il convient de l’administrer conformément à la dose efficace la plus faible pour minimiser les effets secondaires marqués par des nausées, des diarrhées.

Indications

Le lithium est un régulateur de l’humeur. Il est bien connu dans le milieu médical avec une efficacité démontrée en présence du trouble bipolaire, également appelé psychose maniaco-dépressive. Ce trouble affectif est caractérisé par des accès maniaques et dépressifs. Le lithium déploie une action curative contre la manie et une action préventive sur les récidives maniaques et dépressives.

Ainsi, ce stabilisateur de l’humeur permet de traiter les épisodes thymiques aigus, notamment les états d’excitation maniaque ou hypomaniaque, marqués par une agitation, une euphorie pathologique, une grande activité. Il contribue à la réduction de la fréquence, de l’intensité et de la durée des épisodes maniaques et/ ou dépressifs.
Il est également utilisé en présence de la dépression qui survient chez certains malades affectés par la schizophrénie.

Aussi, le lithium est préconisé dans le cadre de la prise en charge thérapeutique des troubles de l’humeur tels que l’instabilité émotionnelle, les états d’agressivité, le trouble schizo-affectif.

Contre indications

Les contre-indications liées à l’utilisation du lithium sont diverses. Ce médicament ne devrait pas être administré aux enfants âgés de moins de 12 ans. Il est susceptible de provoquer des anomalies, des malformations neurologiques avec des risques accrues de pathologies cardio-vasculaires chez le fœtus, c’est pourquoi, il est contre-indiqué chez les femmes enceintes. Aussi, l’instauration d’un traitement avec le lithium, est déconseillée au cours de la période de l’allaitement.

La prescription du lithium n’est pas recommandée chez les patients affectés par une insuffisance rénale sévère ou par une insuffisance cardiaque significative.

Précautions d’emploi

Avant le début du traitement, un examen cardiaque est nécessaire. La prise du lithium nécessite, par ailleurs, une surveillance médicale étroite avec une évaluation régulière des fonctions rénales et thyroïdiennes, tous les deux mois ou chaque trimestre. Il convient d’effectuer, à intervalle régulier (chaque trois mois) des tests sanguins, dans le but de vérifier le niveau de lithium dans le sang qui ne devrait pas être trop bas, ni trop élevé.

En somme, la concentration du lithium dans le sang et l’état clinique des patients doivent être fréquemment évalués.

Au cours du traitement, l’organisme doit bénéficier d’un apport suffisant en sel tout en évitant une consommation excessive de sel qui peut avoir pour conséquence, une réduction de l’efficacité du lithium. Il est, également, important de maintenir un bon équilibre de l’eau dans le corps.

Le patient devrait éviter la prise concomitante du lithium avec les boissons alcoolisées, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les anti-hypertenseurs.

Effets secondaires

Le niveau élevé de lithium augmente la toxicité de ce médicament. Ainsi, un niveau très élevé de lithium dans le sang peut être mortel, affecter la fonction rénale ou induire des troubles de la mémoire, une baisse de niveau de la conscience (coma).

Les effets secondaires, généralement, liés à un début d’intoxication sont, la diarrhée, le vomissement, une grande fatigue, les nausées, une faiblesse musculaire. Les douleurs de l’estomac, des vertiges, les troubles de l’élocution peuvent, également, apparaître à la suite d’une intoxication au lithium. Au cours du traitement, d’autres effets secondaires peuvent également survenir, ce sont, notamment, la prise de poids, une perte du contrôle de la vessie, des éruptions cutanées, des tremblements au niveau des mains.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com, téléphone:+225 47 36 37 67

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.