Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Carboron

Carboron (carbonate de lithium)

Au Chili, le carbonate de lithium est aussi commercialisé sous la dénomination Carboron. Ce médicament est destiné au traitement de plusieurs pathologies psychiatriques. Ce stabilisateur de l’humeur a démontré son efficacité dans la prise en charge thérapeutique des différentes phases du trouble bipolaire et des symptômes liés à des troubles mentaux tels que la schizophrénie et le trouble obsessionnel compulsif. Ainsi, Carboron améliore l’état de santé des patients affectés par ces différentes pathologies mentales, mais elle peut provoquer des effets indésirables plus ou moins graves au nombre desquels figurent les trouble de la vision, les maux de tête, une augmentation du poids.

Disponible sous forme de comprimé, Carboron est un médicament qui présente un intérêt thérapeutique. Il est utilisé en psychiatrie pour le traitement du trouble bipolaire caractérisé par une alternance d’épisodes maniaques (exaltation de l’humeur, hyperactivité motrice) et dépressifs (humeur triste, ralentissement moteur).
Il contribue à la réduction de la sévérité et de la fréquence des accès maniaques et dépressifs. L’efficacité de ce médicament permet de prévenir les rechutes des psychoses maniaques dépressives et des troubles schizo-affectifs.

Carboron améliore, également, l’action des antidépresseurs utilisés pour le traitement de la dépression et du trouble obsessionnel compulsif. Il réduit considérablement l’anxiété manifestée par les patients affectés par la schizophrénie. Il est, par ailleurs, utilisé dans le traitement médicamenteux des comportements impulsifs chroniques.

Contre-indications

Carboron est contre-indiqué chez les patients soumis à un régime sans sel ou allergiques au carbonate de lithium et à l’un des composants de ce médicament. Les pathologies cardiovasculaires graves, l’hypothyroïdie et l’insuffisance rénale sévère constituent des contre-indications.

Il est déconseillé chez les femmes enceintes compte tenu des effets nocifs qu’il peut provoquer sur le fœtus en développement. Ce médicament qui passe dans le lait maternel, peut avoir des effets néfastes chez le nourrisson, c’est pourquoi, son utilisation n’est pas recommandée au cours de la période de l’allaitement.

Il est également contre-indiqué chez les nourrissons et les enfants, car il peut affaiblir les os de ces derniers.

Précautions d’emploi

Plusieurs examens médicaux doivent être entrepris avant de débuter la thérapie avec Carboron. La calcémie, la glycémie, la fonction rénale et la fonction de la glande thyroïde doivent être évaluées. Les patientes devraient également effectuer un test de grossesse.

Au cours du traitement, la quantité de lithium dans le sang (lithiémie) doit être fréquemment surveillée afin d’ajuster la posologie et de minimiser les effets secondaires du médicament. Pour ne pas amplifier les effets indésirables, le patient ne doit pas consommer les boissons alcoolisées.

La consommation quotidienne d’une quantité suffisante d’eau est recommandée pendant le traitement tout en évitant toute exposition à la déshydratation et toute activité susceptible de provoquer une transpiration excessive. L’alimentation doit, également, contenir une quantité suffisante de sel.

Une surveillance médicale étroite est nécessaire chez les patients âgés de plus de 60 ans, car ces derniers sont plus sensibles aux effets indésirables de Carboron. Aussi, pour éviter l’irritation de l’estomac, ce médicament doit être absorbé, après le repas.

Effets secondaires

La persistance ou l’intensification des certains effets secondaires, nécessite une consultation médicale, il s’agit notamment de l’augmentation de la miction, l’augmentation de la soif, les nausées, l’acné, des tremblements légers au niveau des mains.

Le patient doit, immédiatement, consulter le médecin traitant lorsqu’apparaissent des étourdissements, des changements au niveau du rythme cardiaque, des pouls irréguliers, l’urticaire, des problèmes de vision, des maux de tête. L’augmentation du poids, les gastrites, les diarrhées, les psoriasis, sont également d’autres effets secondaires qui peuvent apparaissent pendant le traitement.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.