Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéTraitementsMédicamentsPsychotrophesNormothymiquesSels de lithiumManiprex (carbonate de lithium)
Maniprex (carbonate de lithium)
Jeudi 14 mai 2015

Maniprex, un thymorégulateur efficace contre les épisodes maniaques

Disponible sous forme de comprimés, Maniprex est un régulateur de l’humeur préconisé pour la prise en charge thérapeutique des maladies psychiatriques, notamment le trouble bipolaire. Maniprex est efficace contre cette pathologie affective caractérisée par des épisodes dépressifs et maniaques. Mais ce médicament n’est pas adapté aux patients affectés par des pathologies rénales ou cardiovasculaires. Il peut, également, provoquer des effets secondaires plus ou moins gênants, dominés par l’apparition des troubles digestifs, d’une augmentation de la soif, des nausées.

Également dénommée psychose maniaco-depressive, le trouble bipolaire est une maladie psychique caractérisée par des dérèglements de l’humeur. Cette pathologie affective se manifeste par des phases de dépression et de manie.

Maniprex est employé aussi bien pour le traitement que pour la prévention des épisodes maniaques. Il est préconisé dans le cadre de la prophylaxie des dépressions endogènes récidivantes.

Contre-indications

Maniprex ne doit pas être prescrit aux sujets allergiques au carbonate de lithium ou à l’un des composants qui entrent dans la formulation de ce médicament qui est contre-indiqué en présence des troubles rénaux sévères, des lésions cérébrales et des troubles importants du système cardiovasculaire.

Il est incompatible avec un régime hyposodé et ne devrait pas être administré en cas d’affectation de la glande surrénale (maladie d’Addison). Les affections entrainant des perturbations sévères de l’équilibre en sel et en liquide, constituent, également, des contre-indications.

La prescription de Maniprex n’est pas conseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants.

Précautions d’emploi

Avant l’instauration du traitement, un bilan pré-thérapeutique doit être effectué afin d’éliminer les contre-indications, d’examiner la fonction rénale, le système cardio-vasculaire et de contrôler la fonction thyroïdienne en vue de corriger tout cas d’hypothyroïdie. Le test de grossesse et des mesures contraceptives doivent être initiés chez les patientes.
Pendant la thérapie, la quantité de lithium dans le sang (lithiémie) doit être fréquemment surveillée afin de mieux ajuster la posologie qui s’établit en fonction de la lithiémie et de la réponse thérapeutique.

La prise concomitante avec les diurétiques ou les anti-inflammatoire non stéroïdiens, n’est pas recommandée. L’utilisation avec des anti-épileptiques ou les médicaments utilisés contre l’hypertension, peut favoriser une augmentation de la concentration de lithium dans le sang et un risque d’intoxication au lithium. La consommation de boissons alcoolisées, doit être évitée durant le traitement.

Effets indésirables

La thérapie avec Maniprex peut provoquer l’apparition des affections du système nerveux telles que la faiblesse musculaire, des tremblements légers des mains, des vertiges. Les affections gastro-intestinales qui peuvent survenir sont, notamment, les troubles digestifs, le manque d’appétit, les douleurs abdominales, les nausées, les diarrhées. L’aggravation de l’acné, les psoriasis, les prurits généralisés, les éruptions cutanées, sont également d’autres effets secondaires localisés au niveau de la peau.


Messages

  • 21 août 2015, 10:06, par Denis Ruiz de Arcaute

    Suite à un scanner du cerveau fait il y a 4 mois on a constaté une angiopathie cérébrale, je n’ai pas encore de symptômes cognitifs.
    Puis-je avec ce diagnostique encore prendre du Maniprex qui pendant 12 ans a bien stabilisé mon humeur ?
    (Je l’ai arrêté il y a 5 mois)

  • 21 août 2015, 13:35, par Eymard

    @Denis
    Une angiopathie cérébrale est une maladie touchant les vaisseaux sanguins du cerveau. Vous comprenez qu’elle fait partie des maladies cardiovasculaires. La prise de Maniprex n’est pas conseillée en pareille situation comme l’indique le premier paragraphe de cet article. Toutefois, veuillez consulter votre médecin qui saura vous prescrire un remède plus adapté.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.