Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDiagnosticAnalyses in vitroNumération plaquettaire
Numération plaquettaire

La numération plaquettaire

Cet examen est réalisé conjointement avec l'hémogramme (numération formule sanguine). La numération plaquettaire aide à constituer un bilan général ou d'hémostase. Cependant, l'analyse de sang peut être faite de manière isolée afin de suivre le taux plaquettaire de certains patients.

Les plaquettes sanguines sont des cellules de petite taille dépourvues de noyau. Ces cellules se trouvent principalement dans le sang. Elles jouent un rôle majeur dans le corps. Les plaquettes permettent d’assurer l’hémostase.

Le rôle de la numération plaquettaire

Généralement l’examen permet au médecin le niveau de risque de l’apparition d’une thrombose veineuse ou d’une hémorragie. Cet examen est réalisé régulièrement avant une intervention chirurgicale. La numération plaquettaire est également utilisée pour suivre les patients traités par chimiothérapie.

Le déroulement de l’examen

La numération plaquettaire se fait grâce à un simple échantillon de sang. Cette prise de sang peut se faire dans un hôpital ou dans un centre spécialisé. Le jour du prélèvement, il est conseillé de s’y rendre à jeun.

Il est également recommandé de prévenir votre médecin si vous prenez des médicaments comme les antibiotiques, l’héparine, l’aspirine, la quinine, etc. Ces produits ont la capacité de faire baisser le taux de plaquettes dans le sang.

Les résultats de l’analyse

La quantité des plaquettes est évaluée en unités par millimètre cube de sang. Toutefois, il est possible que celle-ci soit exprimée en Giga/L. La quantité normale de plaquettes est estimée entre 150 000 à 400000 /mm3 (150 à 400 Giga/L). Un taux faible de plaquettes sanguines (thrombopénie) signifie un risque d’hémorragie relativement grand. Il est donc possible que l’individu souffrant de thrombopénie soit sujet à des hémorragies gingivales, des épistaxis, des purpuras, des ménorragies, etc.

Le manque de plaquettes dans le corps peut également être à l’origine de maux de tête, de troubles de la vision et d’apparition de bleus. Tandis qu’une forte concentration de ces cellules (hyperplaquettose ou thrombocytose) accroît le risque d’apparition de caillots dans le sang.

Les variations positives ou négatives du taux de concentration de plaquettes sont le plus souvent causées par des affections. Une augmentation des plaquettes est causée la plupart du temps par une intervention chirurgicale (ablation de la rate) ou une pathologie (infectieuse, inflammatoire, cancéreuse, etc.). Une baisse des cellules est causée par des pathologies (infectieuses, auto-immunes, etc.), des habitudes de consommation (alcool), des traitements (antiagrégant), etc.

Les interprétations des informations

Il est important de noter que les résultats donnés ne sont pas toujours suffisants pour établir un diagnostic. De plus, les résultats de la numération plaquettaire peuvent varier d’un laboratoire à un autre. En effet, les outils employés ou les normes sont parfois différents.

C’est pourquoi il est recommandé d’avoir l’avis de votre médecin traitant après l’obtention de vos résultats. Celui-ci pourra confronter les différentes informations recueillies lors des analyses, de son interrogatoire ainsi que des examens cliniques pour établir un bon diagnostic. Il tiendra compte également de certains facteurs (l’âge, le sexe ou l’état physique) pouvant influencer les résultats.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Messages

  • , par CORTIAL

    mon taux de lococytes est de 3,48 cica/l , es ce alarment ???

    • , par Eymard

      Bonjour Cortial,

      Ne vous inquiétez pas outre mesure, parlez-en plutôt avec le médecin ou le professionnel de santé qui vous a prescrit cet examen.

      Merci

  • , par DESMIS

    118 giga/l.....insuffisant...quelles peuvent être les causes ? ou dù à quoi ?

    • , par Eymard

      Bonjour Desmis,

      Comme indiqué dans la section "Les interprétations des résultats", il vous faut en parler avec le médecin qui vous a prescrit l’examen. Ce dernier pourra poser un diagnostic précis en tenant compte de divers facteurs.

      Merci

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.