Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDiagnosticAnalyses in vitroDosage de la thyréostimuline

Le dosage de la thyréostimuline

Dosage de la thyréostimuline

Le dosage de la thyréostimuline est un examen réalisé à l’aide d’un prélèvement sanguin qui permet de suivre les variations du taux de cette hormone produite par l’hypophyse. L’intérêt de cet examen est qu’il permet de diagnostiquer les pathologies de la thyroïde ainsi que le suivi de leur traitement.

Produite par une glande endocrine, l’hypophyse, cette hormone régule la production des hormones thyroïdiennes : la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). Ces hormones jouent un rôle important dans le développement de l’organisme ainsi qu’à son bon fonctionnement. Une variation du taux de la thyréostimuline peut provoquer soit une production excessive d’hormones thyroïdiennes ou une sous-production de ces hormones provoquant ainsi diverses pathologies. D’où l’importance de son dosage pour le diagnostic de ces pathologies.

Quand prescrit-on le dosage de la thyréostimuline

Le médecin peut demander ce dosage lorsque les symptômes du patient laissent suspecter une maladie de la thyroïde (hyperthyroïdie, hypothyroïdie). Il peut s’agir de tremblements au niveau des mains, de troubles du sommeil, d’irritabilité. Le patient peut également prendre du poids sans que ses habitudes alimentaires aient changé (hypothyroïdie, perdre de poids (hyperthyroïdie), avoir une photosensibilité des yeux (sensibilité des yeux à la lumière) ou observer un dessèchement de la peau lorsqu’il est atteint de troubles au niveau de la thyroïde.

Ce dosage est aussi utilisé pour le diagnostic et le suivi des troubles de la fertilité chez la femme. Chez le nouveau-né, on prescrit cet examen pour déceler un éventuel déficit de fonctionnement au niveau de la thyroïde. Il permet en outre d’évaluer le bon fonctionnement de l’hypophyse.

Dans le cadre d’un traitement d’une pathologie de la thyroïde, cet examen permet d’ajuster les doses prescrites.

Comment se déroule l’examen ?

Le dosage de la thyréostimuline se fait à partir d’un échantillon de sang veineux. La plupart du temps, le sang est prélevé au niveau du pli du coude ou dans une veine du dos de la main. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun avant cet examen. Il est recommandé d’appliquer une légère pression au niveau de point de ponction après le prélèvement pour éviter l’apparition d’un éventuel hématome.

Comment sont interprétés les résultats ?

Les valeurs normales de TSH dans le sang peuvent varier d’un laboratoire à un autre en fonction de la technique utilisée. Cependant, elles se situent généralement entre 0,2 et 4 mUI/L.

Un taux de TSH supérieur à la normale est le signe d’une hypothyroïdie qui est une pathologie provoquée par une production insuffisante d’hormones thyroïdiennes. Les signes caractéristiques de cette pathologie sont une fatigue chronique, des douleurs articulaires et une constipation. Une baisse du taux sanguin de TSH est souvent le signe d’une hyperthyroïdie.

L’hyperthyroïdie se définit comme une production anormalement élevée d’hormones au niveau de la thyroïde. Cette pathologie est moins fréquente que l’hypothyroïdie. Il est souvent nécessaire d’associer à ce dosage d’autres examens pour peaufiner le diagnostic. Il peut s’agir d’une échographie de la thyroïde ou le dosage des hormones thyroïdiennes.

Dans le cadre du suivi du traitement de l’hyperthyroïdie, un taux élevé de TSH après quatre semaines de traitement poussera le médecin à réduire les doses. Tandis que dans le traitement d’une hypothyroïdie, un taux élevé de TSH dans le sang peut conduire à une augmentation des doses prescrites.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.