Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticAnalyses in vitroDosage de l’androsténedione
Dosage de l'androsténedione
Jeudi 14 mai 2015

Le dosage de l’androsténedione

Le dosage de l'androsténedione est prescrit par le médecin dans le cadre de l'exploration de précocités sexuelles chez l'enfant ou de dysfonctionnement hormonal chez la femme. Cette technique de dosage permet au médecin d'authentifier la présence de troubles hormonaux, mais aussi de suivre un patient sous traitement.

Produite par les gonades, l’androsténedione est un précurseur de la testostérone. Elle peut également être synthétisée dans d’autres tissus, en particulier les tissus adipeux grâce à des précurseurs. Tout comme les stéroïdes, les réactions biochimiques permettant la production de l’hormone stéroïdienne font intervenir le cholestérol.

L’objectif du dosage

Le dosage de l’androsténedione est requis lorsque le médecin recherche à établir la présence de syndromes tels que l’hirsutisme (développement excessif de la pilosité) ou le virilisme (apparition de traits sexuels secondaires masculins) chez les femmes ou les filles.

On fait aussi appel à l’examen quand la petite fille montre des signes de précocités ou d’ambiguïtés sexuelles. Le dosage permet de mettre en évidence la présence d’une hyperproduction androgénique. Il aide également à identifier la cause de ce dysfonctionnement et à permettre au médecin de prescrire un traitement adéquat.

Le dosage de l’androsténedione est très utile chez la femme, mais il n’offre malheureusement pas beaucoup d’intérêt chez les patients de sexe masculin.

Le prélèvement

Avant le rendez-vous pour le prélèvement, les spécialistes tiennent compte de l’âge, mais aussi du sexe du patient. Ces facteurs physiques ont une certaine importance dans l’interprétation des résultats. De plus, certains traitements médicamenteux peuvent également influencer les résultats du dosage. Les agents actifs comme les corticoïdes et les œstrus-progestatifs sont généralement en cause.

L’androsténedione est dosée à partir du sérum ou du plasma. Les analyses excluent la plupart du temps les échantillons lipémiques ou hémolyses. Le prélèvement de l’échantillon se fait le matin en raison d’un cycle nycthéméral ayant des similitudes avec le cycle du cortisol. Les échantillons sont conservés à une température avoisinant les 4 °C. Ils peuvent être exploitables jusqu’à 1 an s’ils sont congelés à -30 °C

La méthode de dosage

Pour le dosage de l’androsténedione, les laboratoires emploient des immuno-dosages qui utilisent un traceur isotopique. Les spécialistes procèdent à l’extraction du plasma ou du sérum avant de commencer les analyses. Certains antisérums permettent de réaliser le dosage sans avoir à séparer les constituants présents dans l’échantillon par chromatographie.

Les valeurs de références

Le taux d’androsténedione varie en fonction du sexe et de l’âge du patient. En fonction des laboratoires, les résultats des analyses sont exprimés en nmol/l ou en ng/ml. En général, le taux d’androsténedione est respectivement compris entre 0,5 et 2,2 ng/ml chez l’homme et entre 0,7 et 3,5 ng/ml chez la femme en dehors de la ménopause.

Chez la patiente ménopausée, le taux varie plus ou moins avec l’âge. Une femme ménopausée dont l’âge est inférieur à 60 ans à un taux compris entre 0,3 et 1,4 ng/ml. Celles dont l’âge est supérieur à 60 ans le taux se situe entre 0,2 et 1,3 ng/ml.

Les variations pathologiques

Un taux élevé d’androsténedione peut signifier la présence d’une tumeur surrénalienne ou ovarienne chez la femme ou de pathologie surrénalienne chez l’homme. En cas de baisse, il est possible que la femme soit atteinte d’une hyperplasie congénitale surrénalienne. Chez l’enfant, cette diminution peut mettre en exergue une précocité sexuelle.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.