Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticAnalyses in vitroDosage des D-dimères
Dosage des D-dimères
Mercredi 20 mai 2015

Le dosage des D-dimères

Le dosage des D-dimères est une analyse de sang qui permet d’obtenir le taux de ces molécules dans le sang. Celles-ci apparaissent à la suite de la dégradation de la fibrine, une protéine intervenant dans le processus de coagulation. Ce dosage aide à détecter la présence de pathologie ou de lésions provoquant la formation de caillots dans le sang.

Les D-dimères sont la conséquence de la décomposition de la fibrine. Il s’agit d’une protéine qui joue un rôle important dans la formation de caillot dans le sang. La fibrine est un acteur essentiel dans la coagulation du sang. Les D-dimères sont des marqueurs biologiques aidant à déceler la présence de caillots sanguins.

Le rôle du dosage

Le dosage des D-dimères est généralement prescrit lorsque le médecin soupçonne la présence d’affections vasculaires telles que les phlébites ou les embolies pulmonaires. Les résultats renvoyés par le dosage sont des informations précieuses qui peuvent rediriger les investigations du médecin. En effet, un dosage montrant une absence de D-dimères permet d’exclure la présence éventuelle de thrombose.

Cependant, la présence de D-dimères dans une certaine quantité oblige le médecin à prescrire d’autres examens afin de trouver le trouble à l’origine de l’apparition de ces molécules. Il est possible dans ce cas que le médecin prescrive un écho-Doppler (examen permettant de déceler les signes cliniques d’une phlébite des membres inférieurs) ou un scanner avec injection de produit de contraste (technique d’imagerie visant à dépister des embolies pulmonaires).

Le prélèvement de l’échantillon

C’est après une consultation chez le médecin que le dosage des D-dimères est prescrit. Le dosage est parfois réalisé par le service des urgences à l’hôpital ou par un laboratoire. Pour le prélèvement, il n’existe pas de consignes particulières à suivre. La personne chargée de la prise de sang placera un garrot au niveau d’un bras du patient. Puis, elle prélèvera le sang à partir d’une veine du pli du coude. Les résultats des analyses sont disponibles dans la journée (environ deux heures après la prise de sang).

Les résultats de l’examen

Le taux de D-dimères est généralement exprimé en microgramme par litre. Les valeurs dites « normales » peuvent différer en fonction des techniques d’analyse employées par les laboratoires ou les services hospitaliers. De plus, le dosage des D-dimères est une analyse récente (réalisée au cours des années 90) dont la fixation des valeurs normales varie aussi bien d’un pays à un autre. Dans la majorité des cas, le taux de D-dimères se situe en dessous de 500 µg/l chez les jeunes et en dessous de 750 µg/l chez les personnes âgées.

En cas de taux de D-dimères élevé, il est possible que le patient soit sujet à une thrombose veineuse ou une embolie pulmonaire. Toutefois, le dosage ne constitue pas à lui seul un indicateur parfait. Il faut donc réaliser d’autres examens pour authentifier de manière précise la présence de ces pathologies. En effet, il est possible que l’augmentation des D-dimères dans le sang soit causée par d’autres troubles.

Il peut s’agir d’une affection inflammatoire, d’une hémorragie, de lésions cancéreuses ou d’une résorption d’un hématome. On observe également ce phénomène chez les femmes enceintes, les personnes âgées ou encore les personnes ayant subi une intervention chirurgicale récente, etc.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.