Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDiagnosticAnalyses in vitroDosage du peptide C
Dosage du peptide C

Le dosage du peptide C

Le dosage du peptide C permet essentiellement au diabétologue de déterminer la quantité d’insuline à administrer à un patient atteint de diabète de type 1 ou 2. La mesure du peptide C donne la possibilité au médecin de connaître le taux d’insuline produit par l’organisme d’un patient.

Le peptide C provient d’une molécule dénommée pro-insuline. Le peptide C est conservé dans le pancréas plus précisément dans les cellules bêta. Lors de la libération de l’insuline dans le sang, on observe la libération simultanée de peptide C dans les mêmes proportions que celles de l’insuline. De plus, la mesure du peptide C permet de dissocier le taux d’insuline produit par l’organisme et le taux d’insuline exogène c’est-à-dire la concentration d’insuline injectée. C’est pour cette raison que le peptide C est considéré comme un marqueur essentiel dans la mesure de la production de l’insuline dans le corps.

L’objectif de l’examen

La mesure du peptide C aide à déterminer la quantité d’insuline produite par un patient atteint de diabète. Dans le cadre d’un traitement diabétique, l’analyse donne l’opportunité d’établir les doses d’insuline en injection.

Le dosage du peptide C est réalisé conjointement avec d’autres tests à savoir le dosage de l’insuline et du glucose. Ces examens permettent de découvrir l’origine de l’hypoglycémie et de suivre le traitement de ce trouble.

Au niveau des diabètes de type 2, le dosage permet au médecin de suivre les potentialités des cellules bêta du patient au fil du temps. Il pourra, ainsi, réajuster les doses d’insuline au cours du traitement. Dans de rares cas, le dosage du peptide C sert à suivre des patients ayant subi une transplantation pancréatique. Dans ce cas, l’examen permet de s’assurer du succès de la chirurgie.

Le prélèvement

Les concentrations du peptide C dans le sang sont mesurées aussi bien dans le sang que dans les urines. Ceci dans le but d’avoir des informations sur la fonction rénale du patient et connaitre la vitesse d’élimination du peptide C présent dans le sang.

Pour le dosage du peptide C, il est possible de recueillir à la fois un échantillon d’urine et de sang. L’échantillon de sang est prélevé à partir d’une veine du pli du coude. À niveau de la prise de l’échantillon urinaire, il est demandé au patient de conserver les différentes mictions réalisées au cours d’une journée (24 heures). Les prélèvements sont conservés à moins de 20 °C, s’ils ne sont pas testés le même jour.

Les valeurs normales

Les méthodes employées pour les analyses sont les techniques radio-immunologiques et immuno-enzymatiques. Celles-ci varient d’un laboratoire à un autre. Les enfants entre 0 et 6 ans ont une faible concentration de peptide C. Ce taux progresse au fur et à mesure jusqu’à la puberté. Les patients ayant une bonne tolérance au glucose disposent d’un taux de 1,4 à 4,9 µg/l.

Les variations du taux de peptide C

Le taux du peptide C s’accroit lors de l’administration de fortes doses d’insuline, la consommation excessive d’alcool ou les traitements à base de produits hypoglycémiants.

Dans certains cas, l’augmentation du taux de la molécule peut signifier la présence de pathologies endocriniennes ou des affections rénales ou hépatiques.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com, téléphone:+225 47 36 37 67

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.