Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéDiagnosticAnalyses in vitroMesure de l’antigène CA 125

La mesure de l’antigène CA 125

Mesure de l'antigène CA 125

La mesure de l’antigène CA 125 permet de découvrir la présence de maladies cancéreuses ou non-cancéreuses. Elle aide aussi à suivre le traitement des patients ou à déceler des cas de récidives de cancers.

Précieuse aide au diagnostic, l’analyse de l’antigène CA 125 permet de déceler une tumeur maligne ou non en raison de la découverte de certaines cellules qui prolifèrent ou non dans l’organisme. Pour affiner son diagnostic, le médecin peut recourir à des examens et analyses complémentaires.

L’antigène CA 125

On trouve l’antigène CA 125 dans l’organisme lorsqu’un cancer apparaît au niveau de l’ovaire. En effet, les cellules cancéreuses de l’ovaire ont la particularité de secréter cet antigène. L’antigène CA 125 demeure l’un des marqueurs les plus fiables dans la détection d’affections cancéreuses et non-cancéreuses.

Un taux élevé d’antigène CA 125 peut dévoiler la présence de maladies cancéreuses différentes comme celles de l’ovaire, du poumon, du sein ou de l’endomètre. Il peut s’agir aussi de maladies non-cancéreuses. Les kystes de l’ovaire, l’endométriose, les fibromes, les infections gynécologiques peuvent être à l’origine de la hausse du taux de l’antigène.

L’intérêt de la mesure de l’antigène CA 125

Pour plus de précision, la mesure de l’antigène CA 125 est accompagnée de plusieurs analyses complémentaires. L’analyse est recommandée au moment où une patiente montre des symptômes susceptibles d’être liés à une tumeur. Ces symptômes sont entre autres des amaigrissements, des signes de fatigue et de la fièvre. La hausse du taux du CA 125 pourra inciter le médecin traitant à pratiquer des examens complémentaires afin de découvrir l’origine de l’affection.

Le dosage du CA 125 est réalisé de manière systématique lorsqu’on suspecte un cancer de l’ovaire. En effet, il est possible de constater un taux anormal du CA 125 avant même que les signes objectifs de la progression de l’affection n’apparaissent. Cela permet au médecin de débuter un traitement et de jauger l’efficacité de celui-ci le plus tôt possible.

Le déroulement de la mesure de l’antigène CA 125

L’examen se fait sous ordonnance du médecin traitant. Les analyses peuvent être menées dans un laboratoire privé ou dans un centre hospitalier public. Toutefois, la patiente doit veiller à ce que le laboratoire soit en mesure de réaliser l’ensemble des examens demandés par le médecin. Elle devra également se munir des différents documents nécessaires le jour du rendez-vous.

Le dosage du taux de CA 125 requiert le prélèvement d’échantillon de sang. Le sang est prélevé au niveau d’une veine du pli du coude après la pose d’un garrot. Après la prise de sang, il faut patienter 3 jours pour obtenir le bilan des analyses. Les résultats sont donnés sous pli fermé. Ces résultats doivent être remis au médecin traitant pour qu’il puisse établir son diagnostic ou déterminer les différentes actions à mener.

Les résultats obtenus

La quantité normale de CA 125 ne doit pas excéder 35 U/mL. Néanmoins, la condition physique de la patiente peut faire évoluer son taux de CA 125. Les règles ou la grossesse peuvent être en cause.

En dehors de ces conditions particulières, une hausse du taux CA 125 met en évidence la présence d’affections gynécologiques, d’endométriose, de salpingites, etc. La hausse peut être liée à des affections cancéreuses (cancer de l’ovaire, de l’utérus, etc.). Dans certains cas, la cirrhose ou la pancréatite chronique engendre une augmentation du taux de CA 125.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.