Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersOs et articulationsCoudeRupture du tendon distal du biceps
samedi 24 juin 2017

Qu’est-ce que la rupture du tendon distal du biceps ?

La rupture du tendon distal peut survenir à la suite d’un effort violent et brusque, par exemple lors du port d’une charge lourde. Douloureuse et entrainant une importante perte de la force musculaire, cette affection doit être rapidement traitée.

Le biceps est un muscle qui intervient dans le fonctionnement de l’épaule et du coude. Il s’insère au niveau de la tubérosité radiale par l’intermédiaire d’un tendon et au niveau du coude il assure la flexion et la supination. Même si cela survient rarement, il peut arriver que le tendon distal se rompe. Sa prise en charge est chirurgicale et doit se faire assez rapidement.

Causes

La rupture du tendon distal du biceps survient le plus souvent chez les hommes dont l’âge est compris entre 40 et 60 ans. Cette rupture survient à la suite d’une extension forcée et soudaine exercée sur le coude en supination ou en flexion.

Certains facteurs peuvent favoriser la survenue de cette affection. Par exemple, un conflit mécanique au niveau du coude peut entrainer une usure et fragiliser le tendon. Aussi la consommation de tabac et la prise de corticostéroïdes peut favoriser la rupture du tendon.

Symptômes et diagnostic

La rupture de ce tendon entraine l’apparition d’un hématome au-dessus du coude au niveau de la face intérieure du bras. On observe une perte de force lors de la flexion du coude et une perte de la fonction de serrage. Des douleurs peuvent aussi apparaitre lors des mouvements de flexion et de supination.

En plus de l’examen clinique, une échographie ou une IRM permettra de confirmer le diagnostic.

Traitements

Lorsque le diagnostic est fait assez tôt c’est-à-dire moins de trois semaines après le traumatisme ayant provoqué la rupture, il est possible de réaliser une réinsertion distale du biceps.

Mais lorsque le diagnostic est tardif ou chez les personnes âgées, l’intervention chirurgicale ne donne pas de résultats satisfaisants, un traitement fonctionnel est envisagé dans ces cas.

Traitement chirurgical : réinsertion distale du biceps

L’intervention consiste à réinsérer le tendon sur le radius. Pour cela, le chirurgien se sert d’ancre ou de vis. Réalisée sous anesthésie locorégionale, cette intervention dure en moyenne 45 minutes.

À la suite de l’intervention, le coude est immobilisé dans une attelle et un traitement antidouleur est prescrit. Des séances de rééducation passive du coude sont réalisées dans le lendemain de l’opération. La mobilisation active du coude peut se faire qu’après six semaines à la suite de l’opération.

Cette intervention donne de très bons résultats et la récupération de la mobilité de l’articulation ainsi que de la force se fait au bout de quelques mois.

Traitement fonctionnel

Ce traitement consiste à immobiliser le coude dans une écharpe pendant quelques jours. Ensuite des séances de rééducation seront réalisées. Ici, le tendon va cicatriser les structures voisines. Cependant, ce traitement ne permet pas de récupérer totalement la force musculaire.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.